Haut de page

Bonne année 2013





Jacques Salvator et la Municipalité ont souhaité leurs voeux aux albertivillariens ce vendredi 18 janvier 2013, place de la mairie et sous la neige...

La municipalité avait convié la population
à une soirée place de l’Hôtel de Ville où le maire et l’ensemble
du conseil municipal ont présenté
leurs voeux pour cette année qui débute.

L’allocution de Jacques Salvator a été
précédée et suivie de plusieurs animations
insolites et spectaculaires.
Vins, chocolats
chauds et autres douceurs ont été offerts
tout au long de la soirée.



Vœux de la municipalité – 18 janvier 2013

Discours du Maire Jacques Salvator

Madame la députée, chers collègues, Mesdames, Messieurs,

Les vœux de la municipalité sont désormais une tradition.

Une fois encore, votre présence nombreuse malgré la température glaciale de ce soir témoigne de l’attachement que vous portez à cette occasion chaleureuse de nous réunir, au début de chaque nouvelle année, pour se souhaiter mutuellement santé, bonheur et succès, mais aussi pour tracer les perspectives de l’année qui débute.

Permettez-moi, tout d’abord, d’avoir une pensée pour le peuple syrien, qui souffre depuis de trop longs mois de la répression aveugle de Bachar el-Assad.
Je voudrais aussi saluer l’action du président François Hollande qui a décidé d’engager les troupes françaises au Mali afin que le peuple malien recouvre l’intégrité de son territoire et la liberté.
Enfin, je pense aux victimes des guerres trop souvent oubliées, comme celle qui frappe, depuis plus de six ans, la région du Kivu en République démocratique du Congo.
La ville d’Aubervilliers ne les oublie pas et organisera cette année encore des manifestations régulières en solidarité avec les populations locales et les résidents de notre commune qui sont originaires de ces régions.

Je souhaite également avoir une pensée forte pour celles et ceux qui n’ont pas le cœur à la fête parce qu’ils sont au chômage.
Un Albertivillarien sur quatre est actuellement dans cette situation et je profite de ces voeux pour le redire, tant au niveau national que local, l’emploi est la première priorité.
L’une des réponses gouvernementales est la création de 150 000 emplois d’avenir.
Il s’agit de contrats de 3 ans destinés aux jeunes de 16 à 25 ans (30 ans pour les jeunes en situation de handicap).
Dès les prochaines semaines, la ville d’Aubervilliers prendra toute sa part dans ce dispositif, en organisant une opération de « job dating » en mars/avril et en recrutant 50 emplois d’avenir : médiateurs de l’espace public (parcs et jardins, Vélib’, voirie), postes en direction des services à la personne.
Dans le même temps, la ville va maintenir le financement d’une vingtaine de contrats aidés dans les associations d’Aubervilliers.

L’action municipale continuera également de soutenir notre commerce de proximité :
- La rénovation des enseignes commerçantes (plusieurs dizaines en 2012) ;
- Le maintien du marché du Monfort ;
- L’ouverture de nouveaux commerces dans le quartier du Landy (boulangerie, pharmacie, brasserie, restaurant indien et supermarché) ;
- La création de 4000 m² de commerces en centre-ville (futur îlot Pasteur) ;
- L’engagement pour sauvegarder l’emploi au centre commercial Le Millénaire avec la demande d’une autorisation préfectorale d’ouverture exceptionnelle le dimanche pendant l’année 2013.

Vous l’aurez compris, la ville est pleinement mobilisée sur le sujet de l’emploi local.

Celles et ceux qui sont poussés dans la précarité en raison du chômage – ou de n’importe quelle autre raison – doivent aussi savoir que la municipalité ne les oublie pas et qu’elle mène, en partenariat avec de nombreuses associations, de nouvelles actions de solidarité : permanences juridiques et linguistiques, prévention des expulsions locatives, aide alimentaire, recyclage des vêtements, micro-crédit solidaire, lutte contre la précarité énergétique...

L’autre priorité sur laquelle nous concentrons nos efforts, c’est la sécurité.
- En 2013, je poursuivrai les maraudes et les réunions publiques que j’effectue régulièrement avec le Préfet et les élus dans chaque quartier depuis mars 2008.
- Cette année verra également le recrutement de 10 correspondants de nuit pour accroître la présence publique en soirée dans toute la ville.
- Grâce à la mobilisation des élus, et notamment de notre députée Elisabeth Guigou, nous avons obtenu l’augmentation des effectifs et des moyens des forces de l’ordre sur les terrains difficiles :
- La BST continuera d’intervenir le long de la RN2 entre la Villette et le Fort d’Aubervilliers.
- Des effectifs supplémentaires se déploieront sur la zone couverte par la nouvelle ZSP entre les mairies d’Aubervilliers et de Pantin, avec la possibilité d’installer un dispositif de vidéo-protection sur le quartier des Quatre Chemins si la ville de Pantin la met en place de son côté.

La ville que nous construisons pour vous et avec vous depuis cinq ans a l’ambition de devenir plus sûre, plus attractive, plus ambitieuse, plus mobile, plus citoyenne et plus respectueuse de l’environnement.
A noter, dans ce dernier domaine, notre engagement écologique avec la mise en place de l’Agenda 21 municipal qui définit des actions applicables à toutes nos politiques publiques.

Ce dynamisme commence à attirer de nouvelles entreprises et de nouveaux habitants sur notre territoire. Avec près de 77 000 habitants, la population de la ville retrouve son niveau de la fin des années 1960.

Cette adjonction de population sans substitution, devrait nous aider, à terme, à atteindre un meilleur équilibre social et donc à mieux répondre aux besoin du plus grand nombre.

Cependant, rattraper le retard de la ville en matière d’équipements publics représente un coût.
Les investissements municipaux permettent notamment de :
- Achever le chantier du Conservatoire à Rayonnement Régional que nous inaugurerons cette année ;
- Construire le 3e groupe scolaire de la mandature rue Henri Barbusse sur l’ancien site de la Documentation française (ouverture le 1er septembre 2013) ;
- Construire de nouvelles crèches, dont celle que nous avons ouverte au 15-15 bis avenue de la République fin 2012 (+25% de places en crèche en 2012) ;
- Rénover intégralement le collège Jean Moulin pour la rentrée 2015 et construire un 6e collège rue Sadi-Carnot pour la rentrée 2017 ;
- Signer en juin prochain la convention entre la ville et l’Association des musulmans d’Aubervilliers mettant à disposition de l’association un terrain sur le secteur Port Chemin Vert pour la construction d’une grande mosquée capable d’accueillir 4000 fidèles ;
- Restaurer la façade de l’église Notre-Dame des Vertus.

La dette de la ville se situe aujourd’hui à 160 millions d’euros, ce qui est important. Mais ce qui est encore plus important, c’est que notre capacité de désendettement, c’est-à-dire le nombre d’années nécessaires à son remboursement, est passé de près de 200 ans sous l’ancienne mandature à moins de 40 ans aujourd’hui, grâce, principalement, à de gros efforts de maîtrise des coûts de fonctionnement de la collectivité.

2013 s’inscrira dans la continuité d’un projet de ville que nous souhaitons ambitieux, et surtout, au service de l’ensemble des Albertivillariens.


_ Au nom des élus du Conseil municipal, que je remercie pour leur engagement permanent, je vous souhaite une excellente soirée et une très bonne année !

Je vous remercie.


 

Pied de page

Mise à jour le 24/06/2024 | Plan du site | Mentions Légales