Haut de page

Vers un nouveau Stalingrad

Les travaux de rénovation du square Stalingrad pourraient démarrer au premier semestre 2006. Une réunion publique de présentation du pré-projet de rénovation du square aura lieu le jeudi 16 juin à 19 h à la mairie.

Les travaux de rénovation du square Stalingrad pourraient démarrer au premier semestre 2006. Un groupe d’habitants est associé à l’élaboration du futur parc. Une réunion publique de présentation du pré-projet de rénovation du square aura lieu le jeudi 16 juin à 19 h à la mairie.

Je suis vraiment contente que ce projet redémarre. Il y a quelques années, on parlait déjà de refaire le square, puis tout s’était arrêté à cause du coût de l’opération. »
Josyane vit en centre-ville, le square Stalingrad est à deux pas de chez elle. Quand, dans son conseil de quartier, il s’est agi de choisir deux habitants pour participer à un groupe de travail qui plancherait sur le devenir du parc, elle s’est portée volontaire.
« J’aime cet endroit. Malheureusement, il s’est beaucoup dégradé ces dernières années. »

Avec elle, autour de la table, une vingtaine d’autres habitants sont là pour participer à la mise en place du comité de suivi où va s’élaborer la rénovation du square en concertation avec des élus et des professionnels (un cabinet de paysagistes et les techniciens d’Aubervilliers).
« C’est la première fois que l’on travaille comme ça, en associant des représentants de tous les conseils de quartier. Le projet de réhabilitation de Stalingrad, parce qu’il est l’espace vert emblématique de la ville, le justifiait », souligne René François, le maire adjoint à la Vie des quartiers.

La priorité : une clôture pour préserver l’espace vert

Après avoir fait connaissance, le groupe est vite rentré dans le vif du sujet.
Faudra-t-il clôturer le nouveau square pour mieux le préserver ? Le oui est unanime. « Ça ne gênera pas l’activité du tribunal et de la Maison de la Justice et du Droit (les deux bâtiments ont une emprise sur le parc) car leurs heures d’ouverture ne déborderaient pas de celles du square », assure Alain Dailliet, le responsable des Espaces verts.
Pas de problème non plus pour le théâtre puisqu’il a récemment réorienté son entrée sur la rue Edouard Poisson.
Reste à trouver une solution pour que les boulistes puissent accéder à leur terrain quand ils le veulent. « On peut imaginer un système de double clôture », esquisse Alain Dailliet.

La discussion se poursuit sur les aménagements intérieurs du square. Jeux d’eau à la place du bassin (jugé trop dangereux pour les enfants), nouvelles allées et suppression des voies bitumées qui n’ont plus lieu d’être puisque le parking du tribunal a été supprimé, nouvelles plantations mais conservation des plus beaux arbres...

Caroline Briand, l’ingénieur paysagiste chargé par la Ville d’imaginer le futur de Stalingrad, écoute les arguments des uns et des autres.
A elle et à son équipe de faire la synthèse de ces échanges et des rencontres qu’elle a sur le terrain avec les usagers pour proposer un projet de square. La copie est à rendre à l’automne.

Une première tranche de travaux pourrait démarrer au premier semestre 2006 (50 000 e ont été provisionnés).
Avec un chantier qui s’étalerait sur trois ans en s’arrêtant de temps en temps pour permettre à la population de continuer à bénéficier du square.
Reste que ce calendrier ne sera tenu que si les financements suivent.
La communauté d’agglomération et la Région se sont dites prêtes à prendre en charge cette opération qui nécessitera un investissement de 3 millions d’euros.
Pour le moment ce n’est encore qu’une déclaration de principe...

Frédéric Medeiros

 

Pied de page

Mise à jour le 23/04/2024 | Plan du site | Mentions Légales