Haut de page

Les travaux de la maternelle Anne Sylvestre se poursuivent

C’est la conclusion de l’étude commandée par la Ville suite à la découverte de cuves enterrées dans le sous-sol du terrain qui doit accueillir l’école.

C’est la conclusion de l’étude commandée par la Ville suite à la découverte de cuves enterrées dans le sous-sol du terrain qui doit accueillir l’école.

Ouf ! », du côté de la mairie, on ne cache pas un certain soulagement.
Fin septembre, alors que le chantier de la future école maternelle du quartier Paul Bert venait de démarrer, tout avait été ralenti suite à la découverte de vieilles cuves enterrées.
Un héritage du passé industriel du site autrefois occupé par l’entreprise Rouiller.
Dès lors, il devenait impératif pour la Ville de s’assurer que ces cuves à mazout n’avaient pas fui dans le sous-sol environnant et entraîné une pollution lourde.
Les investigations avaient été confiées à une société spécialisée, la Socotec.
Ses conclusions rendues il y a quelques semaines sont rassurantes. Le terrain examiné ne recèle rien d’autre que des traces de pollution.
Pas de danger donc pour les enfants qui fréquenteront les lieux dans quelques mois, les composés détectés ne remonteront pas à la surface.

Une sécurité pour les galeries techniques

En revanche, il convenait de prendre quelques précautions concernant les galeries techniques qui seront situées sous l’établissement.
Une ventilation et des extracteurs d’air y seront installés afin d’éviter toute gêne pour le personnel qui sera chargé d’intervenir sur les réseaux (chauffage, fluides, etc.).

S’agissant du jardin pédagogique qui figurait dans le projet, la bonne nouvelle est qu’il reste d’actualité.
« Simplement, la terre de cette parcelle sera remplacée sur un mètre de profondeur », précise Michel Bosdevezy, le directeur du service municipal d’Architecture.
Concernant les quel-ques grands spécimens d’arbres qui doivent être plantés, des coffrages permettront de préserver leurs racines.
Depuis que la Socotec a rendu son diagnostic, les cuves ont été comblées et le chantier a repris un cours rapide.
La maternelle Anne Sylvestre, qui doit accueillir dix classes dès la rentrée de septembre 2006, - et permettre ainsi de désengorger d’autres groupes scolaires -, est un investissement d’importance pour la Ville qui fait face à une forte poussée démographique.

L’école accueillera également dans ses murs un centre de loisirs maternel et un centre de loisirs élémentaire qui auront leurs espaces réservés.
De pollution, il ne devrait plus être question. Ou plutôt si, mais sur le terrain limitrophe où se trouve l’ancienne usine Trimétal. Et là, la Ville attend que l’entreprise fasse à son tour le nécessaire...

Frédéric Medeiros
Le 8 décembre 2005

 

Pied de page

Mise à jour le 02/03/2024 | Plan du site | Mentions Légales