Contenu

Fête vous plaisir

Dimanche 21 juin, ce sera donc la journée d’Auber en fête, le nouveau nom donné à la Fête des associations et de la ville. Pour ce grand rendez-vous, toute la zone du centre-ville sera fermée à la circulation – les lignes de bus déviées – et au stationnement ce dimanche-là.

Dimanche 21 juin, ce sera donc la journée d’Auber en fête, le nouveau nom donné à la Fête des associations et de la ville (à laquelle se joint celle de la musique). Pour ce grand rendez-vous, toute la zone du centre-ville sera fermée à la circulation – les lignes de bus déviées – et au stationnement ce dimanche-là.

Jour de Fête… Comme dans le film de
Jacques Tati, on pourrait mettre à profit le
21 juin pour circuler en ville à vélo.
Les
autos et autres bus ainsi détournés du centre-
ville, la station de Vélib’ située face à la
poste (Tati, le facteur, toujours !) offrira un
spot de tout premier plan pour l’Albertivillarien
nomade et fêtard.
Par surcroît, ce dimanche-
là fournira également l’occasion de
découvrir Velcom’ – l’autre réseau de bicyclettes
en libre-service sur Plaine Commune
et actif dès le 24 juin.

Avec 150 associations

Le centre-ville, ainsi qu’une large portion de
l’avenue de la République fermée à toute circulation
motorisée, on déambulera sereinement
tout au long des stands tenus par quelque
150 associations de la ville.

Sur la place du
Marché, il fera bon palabrer avec des passionnés,
engagés ici dans les échanges solidaires,
là dans la promotion d’une culture communautaire
avec force étals gastronomiques à
l’appui : le meilleur poulet Yassa, le plus sublime
Colombo et autres plats d’outre Seine-
Saint-Denis se dégustent place Rosa Parks.

En outre, toutes les instances de la vie démocratique
locale – conseils de quartiers, conseils
des sages, conseil local des jeunes… – tiendront leur stand pour dispenser infos et évoquer
les projets à venir.

Auber ce jour-là sera très sport aussi : florilège
de petits ponts et passements de jambes rue
Ferragus pour le tournoi de Foot de rue (13-
15 ans), rebonds d’enfer avec l’atelier Double
Dutch de l’Omja.
Double Dutch ? Une double
corde à sauter de 3 mètres de long, un
rythme de fou… Essayez un peu !

Pour tester son jeu de jambe toujours, un atelier
de boxe anglaise, animé par Boxing Beats,
se fera fort de vous inoculer le virus du crochet,
la science de l’esquive latérale.
Et puisqu’on
n’oublie personne, un parcours sportif pour
les tout-petits (3-5 ans) leur permettra de s’y
amuser en toute quiétude.

Et la musique dans tout cela ? Omniprésente,
tant au foyer Ambroise Croizat (musique
acoustique, initiation salsa et accordéon) qu’au
foyer protestant (gospel).
Sur la grande scène
érigée face à la mairie, place aux sons et aux
danses de 10 à 18 heures.
Des sons amateurs,
des démonstrations de danses du monde, un
défilé de mode, tout cela ponctué par un hommage,
en pointillé, à feu Fred Chichin, le guitariste
des Rita Mitsouko. C’est comme ça…

Eric Guignet
Le 4 juin 2009