Contenu

Une deuxième déchèterie communautaire s’ouvre à Aubervilliers

L’inauguration de la deuxième déchèterie communautaire de Plaine Commune se déroulera le samedi 12 janvier 2008 à 11 h 30.

L’inauguration de la deuxième déchèterie communautaire de Plaine Commune se déroulera le samedi 12 janvier 2008 à 11 h 30.

Le 12 janvier, les élus d’Aubervilliers
et de Plaine Commune
seront les premiers à fouler
le sol de la deuxième
déchèterie communautaire qu’ils
inaugureront.
Quant au public, il
devra patienter jusqu’à la fin du mois
avant son ouverture, les procédures
de recrutement du personnel n’étant
pas encore terminées.
Il n’empêche,
l’équipement – situé à l’angle des rues
de Saint-Denis et des Bergeries, sous
le viaduc de la A86 – arrive à point
nommé pour soulager sa copie
conforme, à Pierrefitte.

7 000 tonnes de déchets récupérés à l’année

Là-bas, 7 000 tonnes de déchets y
ont été reçues en 2006, confirmant
un succès grandissant auprès des
populations du territoire.
« Cette
seconde création permettra aux particuliers
et aux professionnels d’évacuer
des déchets issus de leurs activités et
qui ne peuvent être collectés avec
les ordures ménagères », précise José
Redondo, responsable des deux
déchèteries communautaires.

Il s’agit de limiter la multiplication
de dépôts sauvages sur la communauté.
« L’objectif est également d’économiser
les matières premières et de
préserver l’environnement en recyclant
ou en valorisant la plupart des
déchets que nous produisons dans
notre quotidien ».
Les gravats, la ferraille,
les cartons, les végétaux, les
vêtements usagés, le bois, le verre, le
textile, des déchets d’équipements
électriques et électroniques dits DEE
– écrans, petits appareils ménagers,
gros électroménager froid et hors
froid – seront acceptés sur place.
Chacun disposera d’un contenant
approprié. S’ajoutent à cette liste, certains
déchets toxiques ou dangereux
(acides, peintures, vernis, aérosols,
produits de laboratoires ou de photographie,
etc.).

Accueil 7 j/7 et accès gratuit pour les particuliers

Mais à la différence de la déchèterie
de Pierrefitte, les huiles et les pneumatiques
seront proscrits, pour des raisons
de sécurité dues à la proximité
avec la A86, en cas d’incendie.
Seront
également refusés les déchets putrescibles
(hors déchets végétaux), ceux
à caractère explosif, les médicaments,
les déchets d’activité de soins à risques
infectieux, les déchets radioactifs.
« Ces conditions posées, les particuliers
auront accès 7 jours sur 7, gratuitement,
à la déchèterie, munis d’une
carte d’accès établie sur place après
présentation d’une pièce d’identité
et d’un justificatif de domicile ».

Facture au volume pour les pros

Les professionnels devront également
être munis de ce sésame.
Pour
son obtention, ils devront être en
possession des justificatifs d’usage
ainsi que d’un extrait de K.Bis délivré
par le tribunal de commerce.
Ils paieront
les déchets apportés selon leur
type et le volume.
Tous les trimestres,
une facture leur sera adressée pour
paiement.
L’accès sur l’aire de déchargement de la déchèterie sera limité
aux véhicules légers et d’une hauteur
maximum de 2,10 m, portique oblige.
« Cet équipement doit contribuer
à améliorer l’état général des rues en
débarrassant le plus possible les trottoirs
des déchets qui n’ont rien à y
faire », espère José Redondo.

F. L.
Le 7 janvier 2008

DÉCHÈTERIE COMMUNAUTAIRE
Angle des rues de Saint-Denis
et des Bergeries
Les lundi, mercredi et vendredi :
de 7 h à 12 h pour les professionnels
de 12 h à 18 h 45 pour les particuliers
Les mardi, jeudi, samedi et dimanche
de 9 h à 18 h 45, particuliers uniquement