Contenu

Solidarités actives

Face à la crise et à l’occasion de la journée des Solidarités actives le samedi 12 décembre 2009, la municipalité a pris cinq nouvelles mesures pour les personnes en difficulté.

Face à la crise et à l’occasion de la journée des Solidarités actives le samedi 12 décembre 2009, la municipalité a pris cinq nouvelles mesures pour les personnes en difficulté.

Nous souhaitions proposer des solutions
concrètes aux problèmes
que peuvent rencontrer les personnes
en difficulté, qu’elles soient au
chômage, bénéficiaires des minima sociaux
ou salariées.
Il s’agit moins de faire un geste
de solidarité ponctuel à l’occasion de Noël
que de soutenir de véritables démarches
d’insertion sur la durée », explique Benoît
Logre
, adjoint au maire en charge de la
Politique de la Ville.

Cinq mesures seront mises en place dès
janvier 2010 et présentées (voir programme)
dans la salle des mariages de
l’Hôtel de Ville, ce samedi 12 décembre,
à l’occasion d’une Journée des solidarités
actives.
La municipalité a ainsi décidé l’installation
d’un Resto bébés du coeur dans le
sous-sol du CCAS, lequel ouvrira le
2 décembre pour toutes les familles d’enfants
de moins de 18 mois qui manquent
de ressources.
Celles-ci seront accueillies
par des bénévoles des Restos du coeur.

Pour toutes les personnes éligibles au Fonds
départemental de Solidarité énergie, des
ampoules basse consommation seront distribuées
par le CCAS qui organisera des
ateliers afin de les informer sur la bonne
utilisation de ce kit solidarité-énergie.
Pour les personnes
inscrites dans une démarche
d’insertion, les
locaux de l’association
Epicéas offriront dès
le courant janvier la
possibilité de prendre
une douche, de laver
et sécher ses vêtements
et déposer ses affaires
dans une consigne.
Il
sera également possible
en cas de coup dur,
ou pour financer un
projet personnel facilitant
le retour à l’emploi
ou l’insertion, de
solliciter un microcrédit
personnel auprès
du CCAS.

Enfin, un intervenant
de la Mission locale viendra présenter les
Contrats d’accompagnement dans l’emploi
– passerelle destinée aux jeunes de
16 à 25 ans qui rencontrent des difficultés
sociale ou professionnelle dans l’accès au
marché du travail.
Tout au long de cette Journée des solidarités
actives, les visiteurs pourront boire
un café dans la salle des mariages et parler
avec les élus qui s’y relaieront.
Dans le
petit salon attenant, sur présentation d’un
justificatif, les personnes inscrites au Pôle
Emploi, bénéficiaires du RSA, de l’ASS
ou de l’AAH [1] pourront acquérir pour 1 €
des places pour le cinéma Le Studio ou
des entrées gratuites pour la Cité des
Sciences (aussi pour les autres membres
de la famille) grâce au soutien financier de
TelecityGroup.

Des aides qui bénéficient aussi aux salariés

Ces mesures s’adressent aux 4 000 Albertivillariens,
bénéficiaires des minima sociaux
et aux salariés en difficulté.
Dans ce
contexte de crise économique, « 13 % des
aides municipales extra-légales concernent
des personnes salariées », indique
Claude Emel, directrice du CCAS.
Une prochaine Journée des solidarités
actives, avec d’autres nouvelles mesures
encore à l’étude, est d’ores et déjà prévue en
juin.

Claire Darfeuille
Le 4 décembre 2009

Journée des Solidarités actives

Samedi 12 décembre
de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h
Hôtel de Ville

  • 11 h Restos bébés du coeur
  • 11 h 30 Kit solidarité énergie
  • 14 h Douche publique
  • 14 h 30 Micro-crédit personnel
  • 15 h Contrat d’Accompagnement dans l’emploi - Passerelle

Renseignements auprès du CCAS au
01.48.39.53.35 ou 01.48.39.53.03

[1Revenu de solidarité active, Allocation de solidarité
spécifique, Allocation aux adultes handicapées