Contenu

20 ans d’Etincelles !

Pour célébrer 20 années de création et d’ateliers-théâtre sur la ville, la compagnie Etincelles
invite à une grande fête, ce samedi soir, à l’Espace Fraternité. Bienvenue, welcome, willkommen…

Pour célébrer 20 années de création et d’ateliers-théâtre sur la ville, la compagnie Etincelles
invite à une grande fête à l’Espace Fraternité. Bienvenue, welcome, willkommen…

Peut-être une Liza Minnelli accueillerat-
elle le public à l’entrée de l’Espace
Fraternité, samedi 5 novembre, car
c’est avec un spectacle de cabaret que s’ouvrira
la fête.
Créé par Vanessa Sanchez, le Cabaret
des filles difficiles rassemble sketches burlesques
et scènes tirées de Récits de femmes
de Franca Rame et Dario Fo, mais aussi de la
danse, des chansons...
« J’ai mis en scène
toute une palette de femmes, qu’elles soient
mères, femmes d’affaires ou résistantes pour
parler de la condition féminine de façon drôle
et engagée
 », explique Vanessa, une des premières
à fréquenter il y a 20 ans le modeste
atelier-théâtre de l’Omja qui fit Etincelles…
« C’est notre prof de théâtre de l’époque,
Nathalie Incorvaïa, qui a donné l’impulsion
en transformant l’atelier en compagnie
amateur, puis semi-professionnelle
 ».

Beaucoup y ont définitivement pris le goût de
la scène comme Thomas Pitiot, chanteur, ou
Fatsah Bouyahmed à présent au Jamel
Comedy Club.
On y trouvait aussi, donnant
la réplique, Yonel Cohen-Hadria, actuel président
de l’Omja, Jean-François Monino,
maire-adjoint, et tant d’autres qui y ont partagé
le goût du jeu, des textes, du spectacle.
« Au bout de quelques années, à notre tour,
nous avons eu envie de transmettre
 », poursuit
Vanessa, qui anime, avec cinq autres comédiens,
les ateliers proposés dès l’âge de
6 ans, principalement le mercredi après-midi.

La compagnie intervient aussi régulièrement
dans les écoles, les centres de loisirs, est souvent sollicitée par la Ville pour monter du
théâtre forum, qui aborde des sujets de société
aussi divers que le développement durable,
la journée sans voiture ou l’autorité parentale.
Certaines de ses créations, Les Mono-Logues
de Gaza
, La Noce de Holtère le Nico ou encore
la P… de sa mère, restent dans les mémoires
et ont tourné dans d’autres lieux.
Ainsi, Le petit chaperon Uf était à l’affiche du Lucernaire à Paris l’an passé.

Pour retracer ces vingt ans de passion théâtrale,
la radio locale L’oeil à l’écoute apportera
sa contribution sous forme d’un montage
sonore de témoignages.
Des voix et des
souvenirs qui habilleront les photos exposées
ce soir-là.
Deux décennies de répétitions
et de représentations, à la Maladrerie,
sur la place de la Mairie, en Avignon…
Tous les amis de la compagnie, élèves ou spectateurs,
passés ou présents, ne manqueront pas
la fête, « mais nous souhaitons aussi nous
faire connaître et la soirée est ouverte à tous
 »,
précise Vanessa.
Il y aura aussi de quoi se
restaurer, se rincer le gosier et guincher après
le spectacle sur le parquet de l’Espace Fraternité.
En piste !

Claire Darfeuille
Le 19 octobre 2011

LE CABARET DES FILLES DIFFICILES

Samedi 5 novembre, à 19 h
Espace Fraternité, 10-12 rue Madeleine
Vionnet (ex-rue de la Gare).
Entrées : 6 et 4 €

Etincelles
135-153 rue Danielle Casanova.
Tél. : 01.48.11.08.02
www.compagnie-etincelles.fr

En savoir plus :

sur la Etincelles