Haut de page

Association culturelle bangladaise Udichi (Bangladesh Udichi shilpi goshti)

Président : M. Mondal Kiron Moy
Courrier : 93 av de la République
93300 Aubervilliers
Courriel : kiron20021@hotmail.com

Association déclarée en Préfecture le 8 août 2006.
L’Udichi a l’intention de réformer l’édifice sociale dans le but de créer une société basée sur l’égalité. Dès le début de sa création, l’Udichi a interprété des chansons d’humanité et d’égalité en traversant toutes les crises sociales. Il le fera, également, dans l’avenir. Avec cette conviction, nous présentons quelques oeuvres de deux grands poètes bengalis : Rabindranath Tagore et Kazi Nazrul Islam. Voilà le programme : " j’invite tout le monde . . . je chante l’égalité ".

Actualités

- L’association "UDICHI" vous invite à la soirée culturelle en hommage aux grands poètes du Bengale Rabindranath TAGORE et Kazi Nazrul ISLAM.
Samedi 28 novembre 2015 de 17h à 21h
Espace Renaudie (30 Rue Lopez et Jules Martin - 93300 Aubervilliers)
Entrée Libre

"Je chante l’égalité.
Il n’y a rien de plus grand, plus noble que l’homme.
Les différences de lieu, de temps et de personne n’ont pas d’importance.
Il n’y a qu’une seule religion et une seule race dans tous les pays.
A toutes les époques, dans toutes les maisons, il est proche de l’homme..........."
--------Kazi Nazrul ISLAM

"L’illusion seule est aisée. La vérité est toujours difficile !"---------------TAGORE

" Aucun progrès ne peut être acquis par une société sans passer la souffrance, et
c’est là le matérialiste est désarmé"-----------------------------------------TAGORE

" Tous unis, libérons-nous de nos chaînes......."-------- TAGORE

 

Initiatives passées

- L’association Udichi, en partenariat avec le CMA Echecs, vous convie à un tournoi d’échecs, lors de la Journée internationale de la femme.
Dimanche 8 mars 2015
Lieu : Espace Fraternité - 2 rue du Dr. Tronçin, Aubervilliers
Programme :

  • 13 h 00 à 18 h 45 : Tournoi d’échecs (3ème tournoi "Open BIJOY " pour tous)
  • 19 h 00 : Remise des Coupes
  • 19 h 20 à 21 h00 : Soirée de poésie bengali " Les Femmes et La Liberté "

- Samedi 21 février 2015
- Journée internationales des langues maternelles

  • 11h
    Commémoration du mouvement pour la langue : reconnaissance du bengali
    Lieu : Square Aimé Césaire, bd Félix Faure
  • 14h
    Rencontre Débat
    "Diversité linguistique et vivre ensemble à Aubervilliers"
    Lieu : Théâtre de la Commune, 2 rue Édouard Poisson
 


L’association UDICHI célèbre le nouvel an du Bengale dimanche 11 mai 2014

- Au programme :

  • 15h15 : Rendez-vous au square Aimé Césaire, rassemblememnt du cortège
  • 15h45 : Départ du défilé traditionel "Mongol Shobhajatra" en direction de l’espace Fraternité (2 rue du Docteur Troncin)
  • 16h15 : Arrivée à l’espace fraternité - Concours de dessins pour les enfants
  • 17h30 : Discours officiels en présence de M. Shahidul Islam, Ambassadeur du Bangladesh en France
  • 18h : Danses et chants du Bangladesh par Udichi
  • 20h15 : Pièce de théatre "Le tigre du Bengale"
  • 22h : Clôture

lieu : Espace fraternité, 2 rue du docteur Troncin à Aubervilliers

 

Journée internationale des langues maternelles
DIMANCHE 23 FÉVRIER

Espace Fraternité

14h – 20h

Au programme :
• Découverte des langues fon, berbères, soninké, bengali, bambara, swahili, italien, castillan, quechua, tamoule, mandarin, croate, créoles…
• Débat Langues locales et citoyenneté
• Atelier de calligraphie
• Chants
• Danses
• Poésies
• Contes


Commémoration du 21 février 1952
VENDREDI 21 FEVRIER

Square Aimé Césaire

n°144 Boulevard Félix Faure/Quai François Mitterrand

9h – 11h

• Hommage aux martyrs bangladais morts pour la reconnaissance de la langue bengali
• Dépôt de fleurs au pied de l’arbre dédié aux langues en présence de son Excellence M. Shahidul Islam Ambassadeur du Bangladesh en France
• Poèmes et Chants


- Journée Internationale des Langues Maternelles
L’association culturelle bangladaise Udichi et la Mairie d’Aubervilliers ont organisé le 24 février 2013 la Journée Internationale des Langues Maternelles en collaboration avec une quinzaine d’associations d’Aubervilliers. Plus d’information ici

- A l’occasion de la victoire de l’indépendance du Bangladesh, l’association Udichi et le CMA Echecs organisent le 1er open BIJOY pour tous (victoire pour tous).
Samedi 15 décembre, dans les locaux du club (135/153, rue Danielle Casanova, Aubervilliers), à partir de 13h30.
Dimanche 16 décembre, à l’espace Fraternité, à partir de 14h.
Au programme : Tournois d’échecs, expositions, projection, danses, chants, théâtre,...

 

L’association a organisé une après-midi de célébration de la Journée mondiale de langue maternelle le dimanche 26 février 2012 à l’Espace Renaudie.

PROGRAMME
16 h : Débat
- Discours de Jacques SALVATOR,Maire d’Aubervilliers, Vice président de Plaine Commune.
- Discours et Introduction par son Excellence Enamul KABIR, Ambassadeur du Bangladesh en France sur « Implications du 21 février dans le rajeunissement du nationalisme Bengali et pour la sauvegarde des autres langues en voie d’extinction ».
- Intervention de Liesel SCHIFFER , historienne et écrivain
et de Amirul ARHAM, Réalisateur et Poète.
17 h 30 : Pause autour d’un thé
18 h : Dépôt des fleurs à la mémoire des victimes du mouvement pour la langue maternelle en 1952
18 h 20 :
- Récitation en français par Mme Claire Giraud
- Récitation en tamoule par Mme Savithri Venkataraman
- Chant par M. Pejman Frootan (Iran)
- Récitation parM. Amirul Arham (Bangladesh)
- Récitation en arabe par M. ZarroukMohammed (Maroc)
- Chants par Mme Kakoli Sengupta (L’Inde)
19 h 10 : Musiques et Chants du Bangladesh par Udichi France
20 h 30 : Clôture



LE 21 FÉVRIER, C’EST LA JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA LANGUE MATERNELLE
En 1999, l’UNESCO a déclaré le 21 février Journée Internationale de la LangueMaternelle, ce qui a été approuvé formellement le 16mai 2007 par l’Assemblée générale desNationUnies. Pendant la réunion de l’Assemblée générale, tous les Etats-membres ont convenu que la langue joue un rôle très important dans la culture d’un peuple.
Aucun progrès global d’une race n’est possible sans progrès de la langue maternelle même dans une contexte de globalisation.
La date du 21 février a été choisie par l’UNESCOen hommage aux étudiants tués par la police du Pakistan en 1952 à Dhaka alors qu’ilsmanifestaient pour que leur languematernelle, le bangla, soit reconnue comme langue officielle.
Pendant la partition des Indes en 1947 par le Raj britannique, la région bengalie a été divisée en deux :
1. Bengale occidental (majoritairement hindou), devenant Etat de l’Inde.
2. Bengale oriental (majoritairement musulman), fut attribuée au Pakistan
Malgré la distance (1600km) qui les sépare et les différences linguistiques, ethniques et culturelles, le Pakistan occidental (actuellement Pakistan) et le Pakistan oriental (actuellement Bangladesh) constituait un seul pays à cause de leur religion en commun, l’Islam(majoritairement). En 1948, le gouvernement du Pakistan a fait de l’ourdou la seule langue nationale provoquant de vastes protestations parmi lamajorité de langue bangla du Pakistan oriental.
L’ourdou est parlé couramment parmoins de 8% de population du Pakistan et la langue bangla est parlée par plus de 54% de population du Pakistan.
Face à l’augmentation des tensions et du mécontentement vis-à-vis de cette nouvelle loi, le gouvernement a proscrit les réunions publiques et les rassemblements. Les étudiants de l’université de Dhaka et d’autres militants politiques ont défié la loi et ont organisé une manifestation le 21 février 1952. Le mouvement a atteint son apogée lorsque la police a tué 4 étudiants manifestant ce jour-là, et la révolte s’est vite propagée dans tous le pays, la lutte pour la languematernelle se transformant en une lutte nationale pour la démocratie.Ainsi a démarré lemouvement pour un pays laïc et séculier. Cemouvement est le précurseur du mouvement qui aboutit à l’indépendance du Bangladesh en 1971. Au Bangladesh ce jour a été déclaré « Journée des martyrs ».


Objet : promotion de la culture bangladaise en France.

Udichi est une organisation culturelle progressiste créée au Bangladesh en 1968 par un groupe d’artistes et de militants culturels.
Après 1972 (le Bangladesh est devenu indépendant) Udichi a créé des sections de musique, théâtre, danse, arts plastiques et littérature.
Elle est aujourd’hui la plus grande organisation culturelle au Bangladesh avec plus de deux cents antennes à travers le pays.
Udichi a créé des sections à l’étranger, là où les bangladais émigrés peuvent s’organiser : aux USA, au Royaume Uni, en Australie, au Canada et... en France.


Pour savoir plus sur Udichi, vous pouvez consulter le site de la branche de cette association au Royaume Uni :
Udichi Shilpi Gosthi, UK Branch


Actualité



_ Le dimanche 12 juin 2011, l’Association culturelle bangladaise Udichi a commémoré le 150ème anniversaire de la naissance de Rabindranâth Thâkur dit Tagore à l’Espace Renaudie.

RabîndranâthThâkur dit Tagore (1861-1941) est un compositeur, écrivain, dramaturge, peintre et philosophe indien dont l’oeuvre a eu une profonde influence sur la littérature et la musique du Bengale à l’orée du 20e siècle. De nombreuses traductions - réalisées en anglais par Tagore lui-même - ont permis de mettre son oeuvre à la porté de l’Occident. Son rayonnement universel lui valut en 1913 le prix Nobel de littérature. Il a écrit et composé les hymnes nationaux indien et bangladais.

Cet événement a été organisé en partenariat avec l’UNESCO dans le cadre du programme « Tagore, Neruda, Césaire pour un universel réconcilié » qui se déroule de 2011 à 2014.

Pour en savoir plus sur le programme de l’UNESCO « Tagore, Neruda, Césaire pour un universel réconcilié » : "Tagore, Neruda, Césaire, un universel réconcilié"


Programme

17h – 17h30 : Ouverture, interventions de Son Excellence Md. Enamul Kabir et du

17h30 – 18h : Présentation de Tagore par Philippe Benoit, maître de conférences, chef de la section de bengali, département Asie du Sud, à l’INALCO

18h – 18h30 : Présentation par Edmond Moukala, Coordinateur du programme UNESCO « Tagore, Neruda, Césaire pour un universel réconcilié »

18h30 – 19h : Buffet dînatoire préparé par l’Association Udichi

19h – 21h : Chants, musiques et danses de Tagore

Télécharger le flyer de l’événement





_




_

Activités anciennes

shahid-minar

Le dimanche 20 février 2011, l’association Udichi a fêté la journée internationale de la langue maternelle de 15h30 à 20h00 à l’espace Renaudie, 30 rue Lopez et Jules Martin à Aubervilliers - Métro Fort d’Aubervilliers

Journée Internationale de la Langue Maternelle


Programme :
- 15h 45 : Projection d’un document sur le mouvement pour la langue maternelle en 1952.
- 16h 00 : Débat.
Introduction par M. Amirul Arham, documentariste, sur l’importance de la Journée Internationale de la langue maternelle et le mouvement linguistique en 1952.
Discours de son Excellence M. Enamul Kabir, Ambassadeur du Bangladesh en France.
Discours de M. Jacques Salvator, Maire d’Aubervilliers.
Intervention de M. Michel Fagard, linguiste et enseignant.
- 17h 30 : Programme culturel par l’association Auberbabel : chants du monde.
- 18h 00 : Programme culturel par Udichi France : musiques et chants du Bangladesh.
- 19h 45 : Dépôt de fleurs à la mémoire des victimes du mouvement pour la langue en 1952.
- 20h : Clôture.





Solidarité avec les victimes du cyclone Sfir, qui a dévasté une partie du Bangladesh en novembre 2007

L’association a co-organisé avec la Mairie d’Aubervilliers un concert de solidarité le dimanche 16 décembre 2009, à l’espace Fraternité. Des images du concert.

En 2008, l’association pour parler du Bangladesh et faire le point sur les actions menées dans les zones sinistrées, au Bureau des associations d’Aubervilliers - 7 rue du Dr. Pesqué.

 

Pied de page

Mise à jour le 04/12/2020 | Plan du site | Mentions Légales