Haut de page

Une ville en mutation

Avec ses 750 hectares aux portes de Paris, la Plaine Saint-Denis couvre le tiers d’Aubervilliers et s’étend également sur Saint-Denis et sur Saint-Ouen. Depuis cinq ans, ce territoire, qui fut l’une des plus grandes zones industrielles d’Europe, est en pleine mutation.

Le renouveau a débuté avec la construction du Stade de France en 1998. L’équipement s’est inséré dans le Projet urbain de la Plaine travaillé depuis 1985 par les villes, le Département et aujourd’hui par la communauté d’agglomération Plaine Commune.

Une offre immobilière à la hausse
A l’occasion de la Coupe du Monde de football, les collectivités locales ont obtenu de l’Etat une série d’aménagements : couverture de l’A1, gares RER et D, etc. Dans les alentours immédiats du Stade, un premier programme immobilier de 125 000 m2 (Truffaut, Décathlon, Gaumont, Leroy-Merlin) a vu le jour.
Depuis, le mouvement ne cesse de s’accélérer. Ces deux dernières années, 150 nouvelles entreprises se sont implantées sur la Plaine. Dernière ZAC (Zone d’aménagement concerté) en cours, Landy-France, où 177 000 m2 de bureaux viennent d’être inaugurés.
Très orienté vers de l’activité tertiaire, le nouveau quartier qui émerge des anciennes friches industrielles est loin d’être terminé. On estime l’offre immobilière future à 900 000 m2.

La Plaine, c’est aussi du logement
Outre les secteurs d’habitation Garcia et Landy qui vont être réhabilités, de nombreux programmes sont prévus. Plus de 1 000 logements en accession à la propriété ont déjà été construits. 4 000 autres vont voir le jour dans les 4 ans (60 % en accession et 40 % de HLM).

Des projets structurants
Pour ce qui concerne la partie albertivillarienne de la Plaine, au sud, le développement des Entrepôts et Magasins généraux de Paris (EMGP) en fait désormais le premier pôle national de production audiovisuelle. Mais aussi le projet de quartier Canal-Porte d’Aubervilliers qui doit s’étendre sur 17 hectares en bordure du canal Saint-Denis (un centre commercial avec 70 boutiques, 400 logements et 165 000 m2 d’activités et de bureaux). Et l’arrivée du métro (prolongement de la ligne 12) à Proudhon-Gardinoux en 2010.
Cette mutation urbaine de la Plaine s’accompagnera de l’aménagement paysager, déjà engagé, des berges du canal.

En savoir plus :

Rubrique Projets

 

Pied de page

Mise à jour le 20/06/2024 | Plan du site | Mentions Légales