Haut de page

Une ville active

Aubervilliers est, pour l’activité économique, la quatrième ville du département avec environ 28 000 emplois dont 21 000 offerts dans le secteur privé par plus de 2 100 établissements de toute taille.

La ville dispose d’un tissu dense de PME-PMI. Elle compte plus de 1 700 établissements de moins de 10 salariés. Au total, cela représente 21 % des emplois. Ces PME côtoient des laboratoires de recherche, comme Rhodia ou Saint-Gobain, et de grands établissements publics tels que France Télécom, les services transports de La Poste ou les ateliers de la RATP.

Un tissu économique diversifié
Longtemps dominé par quelques grands secteurs industriels, le tissu économique est maintenant plus diversifié. 77 % des emplois sont aujourd’hui proposés dans les services, les transports et le négoce.
Les activités à caractère industriel y sont cependant présentes avec des entreprises comme les lampes Aric, les ascenseurs Thyssen, Messier-Bugatti, Cookson, France-Soir.
Mais des sièges sociaux et des services administratifs de grandes entreprises s’y sont installés (Rhodia, KDI, Motul, Lapeyre, Xerox, Zurich Assurances).

De nouveaux secteurs d’activités
Ces dernières années ont vu se développer :
• Les télécoms (Télécity, Interxion, Completel...) et les services télématiques (ATOS, FNAC Direct, Acticall...)
• L’audiovisuel et le cinéma (Euromédia, Carrère, Studios d’Aubervilliers, Ciné-Lumières, Téléshoping, NPA...)
• Le textile et la mode (Kookaï, Redskin’s, Hugo Boss, Afflelou...)

Autre signe de cette mutation : le renforcement des activités de grossistes et d’import-export. Avec plus de 300 établissements concentrés dans les Entrepôts et Magasins généraux de Paris (EMGP) et aux abords de la porte d’Aubervilliers, ce secteur constitue un nouveau pôle économique en fort développement.

En savoir plus :

Rubrique Entreprises

 

Pied de page

Mise à jour le 20/06/2024 | Plan du site | Mentions Légales