Contenu

Le chantier Veolia a commencé

La construction du futur siège de Veolia Environnement est lancée face au Millénaire. Une étape de plus dans la mutation du quartier.

La construction du futur siège de Veolia Environnement est lancée face au Millénaire. Une étape de plus dans la mutation du quartier.

Le terrain vague de plus de
10 000 m2, face à l’entrée du Millénaire et
de la darse du canal, commence une nouvelle vie. Il va accueillir
un leader de l’énergie, l’eau et la propreté,
Veolia Environnement.

Le chantier du futur siège de la multinationale a officiellement lancé le 16 octobre en présence d’Antoine Frérot, son PDG, Pascal Beaudet, maire d’Aubervilliers, Patrick Braouezec, président de Plaine Commune et Serge Grzybowski, PDG du promoteur Icade.

Réunir les différents sièges en un lieu unique

«  Pour des raisons liées à l’histoire de notre
groupe, nos sièges étaient éclatés en plusieurs
sites. Nous les réunissons en un lieu
unique
 », explique Edouard Patino, directeur
de l’immobilier et des moyens généraux
chez Veolia. Plus de 2 000 salariés
débarqueront à Aubervilliers d’ici la rentrée
2016.
Ce faisant, ils quittent les beaux
quartiers parisiens – les rues d’Anjou et
Kléber dans les VIIIe et XVIe arrondissements
– ou les bureaux de la Défense et
Nanterre.
Ils emboîtent le pas à de nombreux groupes
et institutions élisant domicile dans
le Nord-Est parisien, comme SFR, BNP Paribas ou le ministère de la Justice.

Si les salariés se projettent parfois à reculons
dans ce changement d’environnement,
tout est fait pour leur rendre le cadre de
travail agréable.
« Espaces de restauration
intérieurs, terrasses, salle de sport et jardin
central arboré en pleine terre sont prévus

 », précise Dietmar Feichtinger, l’architecte
du projet Veolia.

Visibilité et accessibilité

Projet Veolia, ou pourrait-on dire projet
Icade !
C’est le propriétaire du foncier
et du bâtiment à venir, dont Veolia sera
locataire.
Ce site, sélectionné parmi d’autres
du département, est le « choix de la
visibilité et de l’accessibilité
 », pour
Edouard Patino.
Tout proche de la Porte
d’Aubervilliers, il sera « visible depuis
le boulevard périphérique, facilement
localisable par nos visiteurs étrangers,
accessible en voiture et transports en commun

 ».
Des transports qui passent à la
vitesse supérieure, avec le Tramway T3 Porte d’Aubervilliers, le métro à Front
populaire et bientôt au Pont de Stains, et
le RER E côté Paris l’année prochaine.
« Ce qui mettra le site à quelques minutes
des gares du Nord et de l’Est, poursuit le
directeur de l’immobilier.
Avec l’accès rapide
à l’aéroport de Roissy, cela garantit
une bonne desserte internationale
 ».

« Notre adresse sera à Aubervilliers »

Contrairement à une première version du
projet qui prévoyait une emprise sur Paris,
« notre adresse sera à Aubervilliers »,
confirme-t-il résolument.
Avenue Victor
Hugo, qui rejoint le centre-ville, le bâtiment
en verre et métal s’élèvera tout droit
sur sept étages.
Rue Madeleine Vionnet,
côté darse, il perdra en hauteur et présentera
une façade étagée, « ouvrant sur un
espace vert, avec un grand hall d’entrée
accueillant
 », détaille Dietmar Feichtinger.
« Nous avons pensé le projet aussi pour
les passants, favorisant légèreté et transparence

 », précise-t-il.

jpg - 58.6 ko

Avec ce projet, le quartier du Canal continue
de changer de visage. « C’est un site
charnière avec Paris où une continuité
urbaine se construit au fil des projets
 »,
analyse l’architecte. Bureaux, logements,
résidence étudiante, Campus Condorcet,
Fashion Center prennent peu à peu la
place.
Une Charte entreprise-territoire est en
préparation. Entre Veolia et son nouveau
territoire, le dialogue est entamé.

Naï Asmar
Le 5 février 2014
Mis à jour le 23 octobre 2014