Haut de page

Armand Simonnot, fidèle compagnon

A la Libération, Charles Tillon, alors ministre de l’Air et maire d’Aubervilliers embauche Armand Simonnot comme garde du corps. Ce personnage atypique, charpentier morvandiau, nous fait revivre une page de l’histoire de France à travers son parcours. C’est au sein des FTP, qu’il affirme son engagement politique et son patriotisme après la démobilisation de 1940. Il lutte avec ses hommes contre l’occupant et participe à libération d’Auxerre. Après guerre, communiste convaincu, il rejoint Charles Tillon à Aubervilliers et devient son garde du corps et ami, fidèle jusqu’à la fin.

 

Pied de page

Mise à jour le 29/09/2020 | Plan du site | Mentions Légales