Haut de page

L’action municipale


L’objectif de l’action municipale est de :
• Créer les conditions favorables à l’accueil de commerces dynamiques et diversifiés.
• Conforter et développer les implantations commerciales en harmonie avec le Schéma de Cohérence Commerciale à l’échelle de Plaine Commune et avec le Plan Local de l’Urbanisme. Cela conduit à agir au niveau de chaque commerce ou d’un ensemble de commerces mais aussi sur l’urbanisme, les infrastructures, les déplacements et dans toutes les fonctions de la ville.
• Pérenniser et diversifier les commerces et, le cas échéant, les réorienter.

A noter
• La reconstruction du marché Montfort en 1995.
• La réalisation du marché du Centre en 2000 avec un parking de 172 places en sous-sol.
• La rénovation de la halle du Vivier en 2001 avec l’accueil d’une supérette Franprix.
• La création d’un nouveau marché des Quatre-Chemins regroupant le linéaire commerçants de l’avenue Jean Jaurès sur le carreau de la halle du Vivier en 2003.
• L’élaboration d’un nouveau règlement des marchés en 2002.

Les actions au niveau de la ville


• Prise en compte de la dimension commerciale dans l’élaboration des actions d’urbanisme et d’aménagement.
• Mise en œuvre des préconisations du Schéma de Cohérence Commercial (Plaine Commune) dans l’instruction des autorisations d’urbanisme.
• Action sur la qualité de l’aménagement urbain et de l’espace public et sur la conception des infrastructures, sur la qualité des façades et des vitrines (règlement des enseignes).
• Promotion d’Aubervilliers et aide au petit commerce dans son rapport avec les contraintes commerciales, notamment dans le cadre des accords de co-développement accompagnant le projet de nouveau quartier à la Porte d’Aubervilliers. Les accords de co-développement ont d’ores et déjà permis l’implantation d’une librairie rue du Moutier, en centre ville (« Les mots passants »).
• Animation des démarches collectives (Maison du commerce et de l’artisanat) et des actions des commerçants (animations commerciales, etc.) destinées à dynamiser le commerce.
• Collecte et diffusion des informations utiles aux commerçants (en liaison avec les organismes consulaires).
• Recherche de financements permettant d’intervenir sur l’appareil commercial et sur les infrastructures urbaines (stationnement ou signalétique par exemple...).

Les actions au niveau de chaque entreprise


• Mise en place d’une bourse des locaux vacants ou susceptibles de le devenir (mutations de locaux) permettant d’accueillir les demandeurs de locaux commerciaux.
• Soutien à la transmission des entreprises et à l’implantation de commerces selon les besoins à satisfaire et accueil des candidats.
• Relations avec les commerçants comme acteurs de la vie locale.

Actions avec les acteurs institutionnels et locaux


• Institutionnels : Chambre de commerce et d’industrie, Chambre de métiers, syndicats professionnels et branches...
• Locaux : Maison de l’initiative économique locale (Miel)
• Financeurs potentiels : Conseil régional, Fonds européens, Etat (FISAC, EPARECA...), promoteurs immobiliers et commerciaux (type SEGECE)...

 

Pied de page

Mise à jour le 16/01/2022 | Plan du site | Mentions Légales