Contenu

Saison 2001 - 2002 - Apprentissage

Rétrospective de la saison 2001 – 2002 du Théâtre de la Commune
Apprentissages


Editorial de Didier Bezace :

Chers amis,

Cette année, le Théâtre de la Commune ouvrira ses portes un petit peu plus tard que d’habitude.

En effet, les travaux, qu’avec le concours de l’Etat, de la Région, du Département et de la Municipalité d’Aubervilliers nous avons entrepris durant l’été pour continuer à faire de notre théâtre une maison accueillante, belle et productive, se prolongeront durant les mois de septembre et d’octobre.

C’est donc le 27 octobre que s’ouvrira notre saison 2001/2002. Pendant trois jours -samedi, dimanche, lundi-, nous serons heureux de vous recevoir, de vous parler de nos projets, de vous présenter lectures, spectacles et concerts aussi bien dans nos salles qu’au bar, où il vous sera possible de vous restaurer grâce à Delphine et Philippe, et dans le square où des baraques seront dressées pour vous permettre de voir et d’entendre, en restant à l’abri des pluies et de la fraîcheur automnale.

Igor, Lily, leurs amis et leur cantine musicale qui devaient venir nous rejoindre en mai dernier seront parmi nous à partir de ces mêmes dates : un bonheur attendu que nous vous invitons à partager avec nous.

Ensuite, dès le mois de janvier, nous entamerons le cycle APPRENTISSAGES dans lequel nous réunirons des auteurs à redécouvrir (Molière, Ben Jonson ... ), des contemporains (Serge Valletti ... ), des lectures, des mises en espace, du théâtre au bar : formes et propos qui se croisent, se répondent avec le souci de vous plaire d’abord, de vous surprendre et de vous voir toujours plus nombreux, fidèles et heureux, emprunter le chemin de la Commune afin de partager nos rêves et nos lubies, et que notre théâtre soit présent dans votre vie. Nous ne serons pas toujours là pour vous accueillir, car nous voyagerons beaucoup durant cette saison : les trois créations de l’année passée, Feydeau Terminus, Lignes de vie et L’École des femmes (présentée en Avignon cet été), seront en tournée d’octobre à juin. Sédentaire et nomade, le Théâtre de la Commune se veut fidèle à la plus vieille ambition : rencontrer le public là où il se trouve.