Contenu

Saison 2011 - 2012 - Promesses

Rétrospective de la saison 2011 – 2012 du Théâtre de la Commune
Promesses


Editorial de Didier Bezace

Se faire de nouvelles promesses

Je relis avec émotion le petit catalogue de bonnes résolutions que Jean-Luc Lagarce dresse en 1991 à la veille de la réouverture annuelle du théâtre Le Granit à Belfort. Vingt ans après, j’y trouve encore les mots qu’il faut se dire – se redire – de temps à autre et notamment quand il s’agit de construire l’imaginaire de la saison à venir ou lorsqu’on s’apprête à mettre un nouveau projet artistique sur le chantier du théâtre, ou bien dans l’exercice quotidien de la direction d’une maison qui doit rester, dans un contexte de plus en plus chaotique, fidèle à ses ambitions, aux raisons d’être du théâtre dans la cité.

Chacun d’entre nous, spectateurs, artistes, artisans de la scène et d’autour, peut aller chercher dans sa vie intime, personnelle et professionnelle, des raisons de se réciter à voix basse, le sourire aux lèvres et vaguement sceptique sur sa chance d’honorer toutes les promesses du catalogue, quelques-unes de ces maximes du bon vouloir, écrites avec humour et élégance par un de nos plus précieux poètes du théâtre contemporain.