Contenu

# Etat des fonds

Cette année, les archives ont initié la reprise du fonds communal à l’histoire atypique et archivistiquement riche. Au fil des consultations, le fonds a été presque entièrement déclassé depuis son versement il y a près de 30 ans.

Traité une première fois dans les années 1980, le fonds des archives communales a subit au fil des consultations passées un déclassement important, chacun voulant bien faire en reclassant ou déplaçant les contenus en fonction de ses intérêts : anniversaire, édifices… En conséquence, le classement initial des photographes est aujourd’hui perdu. Face à un vrac de 10 000 tirages, c’est un challenge à part entière qui s’ouvre pour le service.

Cet été, un stage de fin d’étude s’achève aux archives, il aura permis de faire un état des fonds afin d’envisager le volume existant aussi bien aux archives que dans le principal service producteur. Dans ce cadre, une méthodologie de traitement a été envisagée, testée et amendée tout au long du stage afin d’établir des préconisations pour le traitement de l’ensemble du fonds.

Un travail de fourmi s’engage maintenant pour les archivistes. Dans un premier temps, un pré-tri doit permettre de valider le plan de classement, établi sur la base de sondage dans le fonds. Ensuite, pièce à pièce, photo par photo, les documents vont être décrits et classés afin de reconstituer autant que faire ce peut les reportages dispersés au fil des années. Dans un second temps, les clichés seront numérisés et reconditionnés. Etapes indispensables pour assurer à la fois la préservation et la valorisation de ce fonds.