Contenu

Saïd Bennajem, crochet par le ring

Au jeu du chat et de la souris, Saïd Bennajem joue à donner des coups, en évitant d’en prendre. A l’approche des Jeux Olympiques de Barcelone (1992), Saïd Bennajem livre les clés de sa passion. C’est d’abord l’atmosphère de la salle de boxe qui l’a fait succomber mais c’est en transmettant sa passion aux plus jeunes qu’il puise la force de se remettre sans cesse en question.