Contenu

Mémoire contre massacre



La commémoration de la répression de la manifestation du 17 octobre 1961 s’est déroulée sur la nouvelle place célébrant cet événement tragique, samedi 17 octobre.

Rassemblés sur la place du 17 Octobre 1961, les représentants de la municipalité, du consulat d’Algérie en Seine-Saint-Denis, de l’association 93 au cœur de la République et du Conseil local de jeunes se sont recueillis en mémoire des victimes de la répression de la manifestation organisée par le FLN pour protester contre le couvre feu imposé aux Algériens.
Dès le lendemain, de nombreux corps avaient été repêchés dans la Seine, d’autres se retrouvant à la morgue, sans explications…

Aujourd’hui encore, le nombre des victimes reste incertain et des familles n’ont jamais revu leurs proches.
Pour marquer ce triste épisode de l’histoire de la France et pour lutter contre l’oubli, les membres du Conseil local des jeunes ont organisé un lâcher de ballons roses dont chacun portait le nom d’une victime.
Parmi elles, Fatima Bédar, jeune fille Albertivillarienne, dont le corps avait été retrouvé dans le canal de Saint-Denis.

Enfin, pour adoucir le souvenir de cette tragédie, le 93 au cœur de la République s’est fait une joie d’offrir le déjeuner à celles et ceux qui se sont associés à cette cérémonie.

M.D.
Photos : Michaël Barriera
Le 20 octobre 2015