Contenu

L’Appel d’Aubervilliers



Acteurs culturels et associatifs d’Aubervilliers lancent un appel contre l’austérité et ses conséquences. Une pétition est également disponible pour soutenir le mouvement.

Dans le cadre de la lutte contre l’austérité et la baisse des dotations de l’État qui impactent les collectivités territoriales et ses milieux associatifs/culturels, un mouvement s’est créé à Aubervilliers.

la pétition ci-dessous, pour soutenir l’initiative.
L’appel d’Aubervilliers contre l’austérité (format pdf - 1.6 Mo - 27/01/2015)

Voici le texte de l’Appel d’Aubervilliers :

Professionnels, militants associatifs, habitants, élus, comme usagers et artisans de la ville d’Aubervilliers, tous, nous nous félicitons de pouvoir étudier, exercer notre métier et vivre nos passions dans cette commune populaire où tant d’expériences sont nées, se sont développées obstinément, jusqu’à former un tissu social et culturel vital pour tous et qui donne envie d’autres odyssées.

Parce qu’il est devenu indispensable à la vie des populations frappées, ici plus qu’ailleurs, par les politiques d’austérité, la précarité, le chômage, ce tissu et ses réseaux, patiemment conquis au fil d’un demi siècle de luttes, ne doivent pas se voir mis en danger par les mesures de réduction de crédits des ministères et par l’amputation des dotations financières de l’État revenant aux collectivités territoriales.

Or, contrairement aux impasses mortifères des politiques de rigueur, l’argent public, notre argent, contribue pour une large part aux investissements et au fonctionnement du pays dans les domaines de la culture, de la santé, du sport, de l’école, de la solidarité, de l’environnement, de l’économie sociale et solidaire, de l’éducation populaire…

Partout où elles sont à l’œuvre, ces politiques dites d’austérité conduisent à des catastrophes humaines et sociales.
Ici, tout le lien social déjà malmené, fragilisé, serait menacé durablement. De l’argent, il en faut pour la vie, pas pour la finance, car c’est la rigueur qui tue.
Face à cette situation d’urgence, nous réagissons en nous mobilisant solidairement, afin qu’on nous entende ici à Aubervilliers, comme au Département ou à la Région et jusqu’au plus haut niveau de l’État.
Cette politique de régression des moyens pour toute la vie sociale est absurde et dangereuse pour la République.
Avant qu’il ne soit trop tard, il faut en changer ! Nous appelons aux rassemblements les plus larges pour voir respecter notre dignité et notre intelligence, développer des combats porteurs d’espoir et d’émancipation.

« Il est grand temps de rallumer les étoiles. » Apollinaire
« Signe ce que tu éclaires, non ce que tu assombris. » René Char


Pour soutenir cette action, vous pouvez envoyer votre nom à l’adresse mail pour une pétition : appelaubervilliers@gmail.com

Premiers signataires : Association AVEC – Café Culturel / Aubercail / Le CAPA – Centre d’Arts Plastiques d’Aubervilliers / Le cinéma Le Studio / Lucien Marest / La Commune – Centre Dramatique National / Compagnie Etincelles / Les Souffleurs Commandos Poétiques – Association Changements de Décors / Zingaro / Pascal Beaudet – Maire d’Aubervilliers / Le CRR 93 – Conservatoire à Rayonnement Régional Aubervilliers La Courneuve / Les Laboratoires d’Aubervilliers / Sud Education Aubervilliers / Magali Cheret – Adjointe au Maire en charge des politiques culturelles / André Falcucci Président de l’association Villes et Musiques du Mondes / Kamel Dafri Directeur de l’association Villes et Musiques du Monde / Les Frères Poussières / La Villa Mais d’Ici / Jack Ralite / Association le Temps de le Dire / La compagnie Gyntiania / l’Association Indan’Cité / Assoication Auberbabel / La compagnie Les Remouleurs / Le collectif Maquis’Arts / Le collectif Universel / La compagnie du Miroir qui Fume / La compagnie Ensemble A / Association Voix Publique...