Contenu

Journées du Patrimoine



Balades urbaines, expo, ateliers... autant de temps fort des Journées du Patrimoine qui ont fait la part belle, ce week-end des 14 et 15 septembre, à la mémoire et à la transmission.

En train, à pied, au bord de l’eau... Tous les moyens étaient bons, ce week-end, pour découvrir les facettes cachées de la Ville.
A travers ses nombreuses animations, les Journées européennes du Patrimoine nous ont rappelé la richesse et la singularité des lieux qui nous entourent.

A bord d’un petit train qui a sillonné les quatre coins de la ville, une urbaniste du Conseil Architecture Urbanisme Environnement (CAUE 93) a éclairé les voyageurs sur les traces laissées par le passé - cultures maraîchères, industrialisation - et sur les projets en cours - Campus Condorcet...-.

Maillot de bain...

Plus loin, un autre train était guidé par des artistes de la Compagnie Méliadès, qui ont accompagné deux parcours reliant les différents sites patrimoniaux de la ville de moments poétiques et loufoques... se mettant en maillot de bain aux abords de la piscine ou sortant des dossiers en arrivant aux Archives !

Des visites à pied ont également mené des visiteurs à travers le centre-ville et le quartier des Quatre-Chemins, guidés par l’architecte Marie-Françoise Laborde, et à travers le quartier de la Maladrerie, menés cette fois par le slameur, auteur et comédien Hocine Ben.

Textes en 27 langues

Du côté du hangars des Souffleurs Commando poétique, une cérémonie était organisée pour livrer aux Archives le Trésor poétique constitué de paroles et d’écrits recueillis auprès d’habitants.
Un bel exemple de préservation de la mémoire, qui a rassemblé des textes en 27 langues...

A la piscine, l’installation nocturne "L’eau de là" de Jessica Servières a vu la projection, sur un vaste écran sous l’eau, de vidéo tournées en amont avec des usagers de la piscine qui ont bien voulu se prêter au jeu.

Quant à l’expo "Cent ans d’enfance", elle a réuni de nombreux parents, enfants, enseignants, curieux d’en savoir davantage sur le quotidien des bébés, enfants et ados depuis un siècle à Aubervilliers.

Atelier bas-relief

Une centaine d’enfants a d’ailleurs pu s’essayer aux techniques du moulage au cours d’un atelier qui leur a permis de repartir avec une reproduction en plâtre d’un élément du bas-relief de l’Eglise Notre-Dame-Des Vertus, tout juste rénovée et qui a accueilli, à l’occasion de son inauguration en musique, son et lumières, un des temps forts du week-end.

NA
Photos Mickaël Barriera
Le 16 septembre 2013