Contenu

Exposition, Fantasmagoria

Fantasmagoria veut dresser le portrait d’une ville populaire singulière avant que ses particularités ne soient absorbées dans des mutations urbaines et sociales majeures. C’est en s’appuyant sur une solide connaissance du territoire, de ses habitants et de ses citoyens militants que le projet Fantasmagoria a été construit.

Mais Fantasmagoria, traite aussi d’Aubervilliers comme un vaste territoire de spéculation fictionnelle et virtuelle du projet Grand Paris. La ville mute au rythme du débordement de l’intra muros parisien transformant les images stéréotypées propres à la ville de ban lieue en projections publicitaires vantant la ville de demain, principalement par la promotion d’un aména­gement durable générique, mixte et interconnecté.

Ces images publicitaires qui parsèment notre environnement, modifient l’image mentale que l’on peut avoir de la ville et dessine en creux un nouveau regard décalé de la population qui l’habite.

Le projet Fantasmagoria est une invitation à plonger dans l’imaginaire collectif et sensoriel des habitants, pour lire la ville au travers du regard de ceux qui y vivent et la font vivre.

Antoine Mialon, architecte urbaniste et Jessica Servières, photographe-vidéaste, se sont associés pour monter ce projet à Aubervilliers.

Les photographies et cartographies présentées sont extraites des travaux menés avec des groupes habitants de 2017 à 2019, sur plusieurs quartiers d’Aubervilliers directement concernés par des projets urbains d’envergure.
informations pratiques

Exposition du 19 mars au 28 mai 2019
de 8h30 à 17h du lundi au vendredi
Entrée libre et gratuite