Contenu

Du bonheur par voix locales



Mireille Rivat réunit la crème des voix d’Auber à L’Embarcadère le samedi 12 décembre 2015.

Qu’est-ce qu’elle mijote
Mireille Rivat
pour le 12 décembre
prochain ?

Une
soirée titrée, Aubervilliers
une cité qui chante, à L’Embarcadère…
qu’est-ce que
c’est, un récital ? « Surtout
pas ! Pour moi c’est une
idée, c’est une philosophie :
je tricote, convoque des imaginaires
et réunis des artistes
avec leur singularité
qui feront quelque chose
d’exceptionnel, ensemble,
ce soir-là
 », sourit la grande
dame.

Il était une fois sa révolution

Hé jeunes gens, on ne va pas
réécrire la bio de Mireille
Rivat quand même !
Chanteuse,
comédienne, auteur,
metteur en scène, native de Vénissieux et
Albertivillarienne depuis des lustres, on
rappelle juste que sa filière ce sont les
« chansons révoltées », qu’un jour aux Victoires
de la Musique – en 1997 – elle
lâche : «  Pour l’industrie du disque, l’artiste
est trop souvent un Kleenex. […].
Le profit
et l’argent seraient-ils plus forts que l’humanité, le coeur et la beauté ?
 »

Au fil des ans, elle en a croisé des noms,
Ferrat, Vassiliu… la liste est longue. Pour
le projet Aubervilliers une cité qui chante,
elle aura voulu rassembler « des gens qui
sont en intimité avec moi et qui sont d’Aubervilliers
ou ont à voir avec mon trajet
artistique
 ».
Alors, on connaît quelques-uns, forcément
de ces compagnons – de la chanson ! – de
route.
Jean-Pierre Como, le créateur de
Sixun, mythique groupe de jazz, sera de la
partie avec son nouvel ensemble. Paul
Mindy, aussi : le percussionniste, chanteur
et compositeur, est spécialiste des musiques
du Brésil et officie au CRR.
On ne
peut pas lister tous les artistes, mais on
soulignera la présence d’Alice Fagard pour
donner dans l’opérette et un répertoire populaire,
mentionnera une rappeuse de diamant,
Just lX qu’on l’appelle et celle-ci
nous vient de la Maladrerie…
Pas du cru
Guillaume Farley, mais il se retrouve embringué
aussi ici « parce qu’il est génial,
explique Mireille Rivat. Le côté intergénérationnel
du spectacle est absolument
essentiel. Les anciens, les vieux, on peut
transmettre quelque chose. Et puis, en toile
de fond il y a Prévert.
 » Jacques si tu nous
entends…
Mireille, en Monsieur Loyal, elle va dire
des textes, et, bien sûr elle va chanter.

Eric Guignet
Le 2 décembre 2015

Aubervilliers une cité qui chante
Soirée musicale autour de Mireille Rivat
Samedi 12 décembre, 20 h 30
L’Embarcadère
5 rue Edouard Poisson.
Tarif : 10 €
Réservations au 01.48.33.80.34