Contenu

Un compte bancaire pour tous, nickel !

Quelques jours avant Noël, un peu
comme un cadeau, la 9e Journée
des solidarités actives a apporté
de bonnes nouvelles aux Albertivillariens
bénéficiaires de minima sociaux,
demandeurs d’emploi ou salariés
avec des revenus modestes.

Quelques jours avant Noël, un peu
comme un cadeau, la 9e Journée
des solidarités actives a apporté
de bonnes nouvelles aux Albertivillariens
bénéficiaires de minima sociaux,
demandeurs d’emploi ou salariés
avec des revenus modestes.

Parmi les 33 mesures mises en oeuvre depuis
quatre ans par le Centre communal
d’action sociale (CCAS) et les services
municipaux, en partenariat avec des associations
intervenant dans le champ de la
solidarité, il y en a une, toute nouvelle,
qui sort du lot : la possibilité de bénéficier
d’un service bancaire sans crédit, ni
découvert possible. Quésaco ?

Un nouveau concept de paiement

Nickel est un nouveau concept qui sera
lancé au 1er semestre 2014 sur le plan national.
Il s’agit d’un compte de paiement
sans banque, accessible à
tous, même aux interdits
bancaires, qui pourra être
ouvert à partir d’une borne
installée au CCAS puis
alimenté avec des packs
de 20 euros vendus par
des buralistes.

A l’image des forfaits bloqués
en téléphonie, une
fois que le crédit provisionné
sera épuisé, il ne
sera plus possible de se
servir de sa carte Mastercard
à débit immédiat et
donc d’être à découvert.
L’usager bénéficiera de
services numériques à
frais réduits, notamment
pour l’ouverture et la gestion
de son compte (environ 50 € par an au
lieu de 150 € en moyenne dans le système
bancaire ordinaire).
Trois jours avant un
prélèvement, un SMS préviendra la personne
détentrice du compte afin qu’elle
puisse, le cas échéant, le provisionner.

Seul petit hic, qui fera l’objet d’explication
de la part du CCAS, les retraits et dépôts
d’espèces seront des services payants :
2 % de la somme pour les retraits et 0,50 cts
pour les dépôts.

A part cela, comme avec un compte classique,
il sera possible de faire ses courses
sur Internet ou de payer directement ses
achats dans un magasin, d’effectuer ou de
recevoir des virements.
Un relevé personnalisé
sera en outre disponible sur
Internet, via la téléphonie.
Pour bénéficier de ce service bancaire, il
faut être usager du CCAS, du service social
municipal ou orienté par un travailleur
social ou un conseiller en insertion
professionnelle.

Isabelle Camus
Le 6 janvier 2014