Contenu

Service public : Alerte estivale !

Il est bien connu que pendant les vacances il faut être vigilant pour prévenir les cambriolages. La même vigilance est requise pour les services publics, leur permanence estivale comme leur réouverture à la rentrée.

Il est bien connu que pendant les vacances il faut être vigilant pour prévenir les cambriolages. La même vigilance est requise pour les services publics, leur permanence estivale comme leur réouverture à la rentrée.

Les deux journées de permanences de l’agence de la Caisse d’allocations familiales, rue Charles Tillon, comme chaque été, sont suspendues. Nous comptons bien les voir reprendre à la rentrée alors que la direction départementale de la CAF envisage de les supprimer définitivement en septembre.

Nous sommes toujours en attente du bureau de poste du quartier Villette-Quatre-Chemins. Si des renforts sont enfin annoncés et si les horaires d’ouverture au public sont maintenus au bureau de poste du centre-ville, le compte n’y est pas ! Aubervilliers reste avec des services postaux sous dotés pour une ville de 80 000 habitants.

Si la Caisse primaire d’assurance maladie a fait connaître son intention de maintenir son accueil et son centre dentaire dans les locaux situés à l’angle de l’avenue de la République et de la rue des Ecoles, nous ne connaissons toujours pas la durée des travaux d’aménagement et les solutions de remplacement pendant ceux-ci.

Le service des bus de la RATP doit être maintenu pendant la période estivale d’autant que les bus restent surchargés et les fréquences diminuées. C’est le cas pour les lignes 150, 170, 173, 35.

Enfin, pour la rentrée des élèves au 1er septembre 2015 en maternelle et en élémentaire, il manque encore des postes d’enseignants.

Les services publics souffrent des restrictions budgétaires, partout. Mais à Aubervilliers, s’ajoutent les conséquences des inégalités de traitement. L’équité que doit l’Etat aux citoyens n’est même pas assurée alors que l’Etat devrait attribuer davantage à un territoire reconnu comme prioritaire en matière d’éducation et de politique de la ville.

La Municipalité reste donc vigilante. Il faudra encore se mobiliser pour garantir l’accès de tous au service public.

La Municipalité
Le vendredi 24 juillet 2015