Contenu

Retour dans les bassins

Le 13 octobre pour le petit bain et le 20 octobre pour le grand bain, le centre nautique Marlène Peratou a rouvert après deux mois de travaux.

Les travaux qui ont motivé la mise en
quarantaine de l’équipement le plus
fréquenté d’Aubervilliers s’achèveront
une semaine avant le jour J par le remplissage
des trois bassins.
Tout s’est joué cet été
dans les entrailles de la piscine. Un chantier
en sous-sol a permis de moderniser plusieurs
organes vitaux.

Exit, l’ancien traitement de l’eau par sept filtres
à sable dont le déménagement avait nécessité
de démolir un mur.
Place au procédé
innovant et plus performant de filtration à
base de diatomée, une algue fossilisée.
Ce
fut également la mise en place de deux nouveaux
bacs à tampons en polyéthylène haute
densité, un matériau plus résistant, et l’installation
pour chacun des bassins d’un déchloraminateur
exterminateur de chloramines
et de bactéries en tout genre.

Rush sur les inscriptions

Ce chantier va optimiser le fonctionnement
du centre nautique et diminuer ses coûts,
grâce à des économies d’énergie en perspective.
«  D’après les calculs, nous devrions économiser
40 % d’eau et 20 % de gaz, soit plus
de 40 000 euros par an
 », confirme Thierry
Bersot, le responsable de l’énergie et du chauffage
au service municipal des Bâtiments et
des moyens techniques. C’est également une
approche plus soucieuse de l’environnement,
un confort plus grand pour les baigneurs et le personnel qui travaillera au bord des bassins.
« Avant, les émanations de chlore se répandaient
jusque dans le hall et donnaient
mal à la tête
 », rappelle Caroline Garcia, agent
de caisse et d’accueil.

La météo bien médiocre au mois d’août est
venue valider, a posteriori, le choix de fermer
le centre nautique dès le 18 août.
Une volonté,
impacter le moins possible les activités
que déploient le service municipal des
Sports et les clubs, toute l’année. Natation
scolaire, Bébé dans l’eau, Aquagym, CMA
natation, etc. se sont retrouvés comme prévu à pieds secs à la rentrée, mais pas totalement
sur le sable.
« Les inscriptions ont repris au
début du mois de septembre et, d’après l’affluence
que nous avons constatée, les activités
ne devraient pas souffrir de démarrer plus
tard
 », témoigne l’agent en charge.

Mais elle s’attend cependant à un nouveau
rush sur les inscriptions au moment de la
réouverture.
L’animation qui renaîtra derrière
les baies vitrées devrait en effet attirer
un public de retardataires.
Alors, le centre
nautique se prépare à replonger dans le grand
bain.

Frédéric Lombard
Le 2 octobre 2014