Contenu

Mise en place des Conseils citoyens

Depuis le mois de février, les trois conseils citoyens d’Aubervilliers sont sur les rails.

Depuis le mois de février, les trois conseils citoyens d’Aubervilliers sont sur les rails.

Depuis le 2 février dernier, les trois
conseils citoyens d’Aubervilliers
sont sur les rails.
En présence de la
préfète déléguée pour l’Egalité des chances,
Fadela Benrabia, de la maire Mériem
Derkaoui
, L’Embarcadère accueillait ainsi
pour une première réunion les habitants
– ils sont 126 au total – devant participer
à cette entreprise de co-construction…
On rappelle que la création de ces nouvelles
instances démocratiques découle
d’une obligation légale, qu’il s’agit là de
favoriser l’expression des habitants et des
usagers pour « co-construire » les contrats
de ville. Soit à stimuler et soutenir les initiatives
citoyennes en matière d’éducation,
d’emploi, de santé, de cadre de vie, en matière
d’habitat et d’animation sociale et
culturelle.
Co-construire encore, dans le
cadre du NPRU (Nouveau programme
de renouvellement urbain).
Indépendance
oblige, les élus et les acteurs institutionnels
ne peuvent être membres de ces
conseils citoyens.

Ceux-là se répartissent sur trois grands
secteurs d’Aubervilliers [1], et comptent respectivement
34 personnes pour le Nord,
46 personnes pour le Sud et le Centre.
Chaque conseil émane d’un collège Habitants – les uns tirés au sort, les autres sur la base du volontariat – et d’un collège Associations et acteurs
locaux.
« Nous avons procédé
à un tirage au
sort sur une liste
de 3 900 noms et
65 personnes, volontaires,
ont répondu à
l’appel à candidature lancé en octobre
2015
 », explique-t-on au service municipal
de la Démocratie locale et de la Vie
des quartiers.

Une coopérative spécialisée pour mettre les conseils en route

La feuille de route ? Les 9, 10 et 11 mars
prochains se tiendra la première réunion de
travail des conseils citoyens.
Mais quelles
seront leurs orientations, leur mode d’organisation
– associatif ou collectif ? – et
autres axes de travail ?
« C’est Extracités,
une coopérative de conseils spécialisée
prise en charge par Plaine Commune, qui
les aidera à se mettre sur les rails
 », préciset-
on du côté de la municipalité.

Comment entrevoit-elle tout cela, Djamila
Boulasha, Albertivillarienne de fraîche date et membre – volontaire ! – du conseil
Centre-ouest ? « C’est plutôt prometteur
même si ce ne sont que les prémices. Se
réapproprier la chose publique, être membre
de la cité et réenchanter la politique !
C’est une piste, mais reste à savoir si ce
sera un gentil club d’habitants qui ne
s’adressent qu’à eux-mêmes, ou bien s’il y
a une réelle prise en compte de ses recommandations…
Il faut y aller plutôt
que de renâcler dans son coin !
 »
C’est co-compris ?

Eric Guignet
Le 3 mars 2016


[1Secteur Nord : Robespierre/Cochennec/
Gabriel Péri/Jules Vallès/La Frette /Maladrerie/
Emile Dubois
Secteur Sud : Firmin Gémier/Sadi Carnot/Villette/
Quatre-Chemins/Paul Bert
Secteur Centre-ouest : Landy/Plaine/Marcreux/
Pressensé/Centre-ville