Contenu

Mention assez bien pour la rentrée

Comme pour le lait sur le feu, l’on
aura été attentif à ce que tout allât
pour le mieux dans les 15 maternelles,
17 élémentaires – plus les 14 classes
du groupe scolaire intercommunal Casarès-
Doisneau – de la commune.

Comme pour le lait sur le feu, l’on
aura été attentif à ce que tout allât
pour le mieux dans les 15 maternelles,
17 élémentaires – plus les 14 classes
du groupe scolaire intercommunal Casarès-
Doisneau – de la commune.

De sorte
que le maire, Pascal Beaudet, et nombre de
ses élus ont visité à tour de bras en septembre.
Parents, enfants, enseignants et
directions d’établissements consultés pour
finalement constater que la communauté
éducative aura vécu une rentrée apaisée :
« Il s’agissait de vérifier que les nouveaux
horaires et la nouvelle organisation qui en
découlait s’étaient bien passés.
D’ailleurs,
les retours des inspecteurs de l’Education
nationale sur ce point sont plutôt positifs

 », pose Meriem Derkaoui, maire-adjointe
à l’Enseignement.
Même appréciation globale du côté des
parents d’élèves en direction desquels il
convient de rappeler que la municipalité procède encore à quelques ajustements
pour ceux qui travaillent en dehors d’Aubervilliers
 : l’accueil matinal de 7 h 30,
gratuit pour les maternels et déjà étendu
aux CP, l’est aussi aux autres classes… Avis
aux parents concernés, il suffit d’en faire la
demande.

On concerte jusqu’en février

Pour ce qui renvoie au débat sur les rythmes
scolaires – activités périscolaires désormais
proposées par les centres de loisirs
maternels et élémentaires – la concertation
est relancée à partir du 14 octobre
prochain. Cette démarche, qui vise à la bonne organisation de la rentrée 2015, va
perdurer jusqu’au mois de février « afin
d’impliquer et de toucher toute la communauté
éducative
 », souhaite-t-on du
côté de la municipalité.
Petit bémol cependant sur la question des
effectifs, en tendance haussière sur quelques
secteurs de la ville. Par exemple, le
surcroît d’élèves de l’école Prévert a ainsi
été accueilli à la fois sur Francine Fromont
et Anne Sylvestre.
Le service municipal
de l’Enseignement a dû recourir aux mêmes
opérations de lissage pour les effectifs des
groupes scolaires Louise Michel, Eugène
Varlin et Jules Vallès…

Eric Guignet
Le 1er octobre 2014