Contenu

Les appareils électriques peuvent revivre !

Eco-Systèmes organise des collectes dans les quartiers. Prochaine collecte le samedi 16 avril.

Eco-Systèmes organise des collectes dans les quartiers. Prochaine collecte le samedi 16 avril.

Il servira peut-être un jour, je le réparerai
quand j’aurai le temps…
 » Autant
de bonnes raisons ou de prétextes pour
garder chez soi des appareils électriques ou
électroniques inutilisés ou hors d’usage
tels qu’un vieux sèche-cheveux, un lecteur
de CD, un téléphone, une perceuse ou encore
un robot ménager.
Surtout quand il
s’agit d’un cadeau d’anniversaire ou de
mariage ! Pourtant, donner, échanger, recycler
s’avère souvent bénéfique. Pour en
convaincre la moitié des Français qui
adopte une attitude conservatrice, l’organisme Eco-systèmes [1] multiplie
les campagnes de communication
et les initiatives.

Ainsi, il organise désormais
des collectes de quartier,
comme cela fut cas le
19 mars, sur la place de la
Mairie, à Aubervilliers.
Les
habitants pouvaient y déposer
leurs vieux appareils et
participer ainsi à une vaste
opération de recyclage qui
permet, non seulement de
préserver l’environnement
en évitant de propager des
polluants, mais aussi de créer
ou de maintenir des emplois
d’insertion.
En effet, une
partie des objets récupérés
par Eco-systèmes va pouvoir
être rénovée, testée et remise à la vente à un
prix deux fois moins élevé qu’en magasin.
Les équipements trop endommagés pour
bénéficier d’une seconde vie sont quant à
eux destinés à un centre de traitement pour
être recyclés.

Recycler une perceuse en banc

Sait-on assez, par exemple, que 78 % des
composants d’une perceuse électrique sont
recyclables ? Les métaux qu’elle contient
sont fondus et réutilisés, les plastiques sont triés, certains sont mélangés et chauffés.
Le plastique liquide obtenu est ensuite tiré
en fils, refroidis et coupés en granulés qui
pourront servir à fabriquer de nouveaux
objets tels que des bancs.
Eh oui, d’après
l’organisme de collecte, « le plastique
recyclé en France permet d’économiser
chaque année environ 65 millions de litres
de pétrole brut.
 »
Alors, en procédant
au traditionnel nettoyage de printemps de
son logement ou de sa cave, on peut décider
de mettre de côté ces appareils – hors
d’usage ou en bon état mais non utilisés –
pour les donner à la prochaine collecte
solidaire de quartier.
On réalise ainsi une
belle action qui, en plus d’être écologique
et responsable, peut amener familles et
voisins à suivre l’exemple.
Partenaires de l’opération, la Ville et Plaine
Commune mettent des lieux à disposition
d’Eco-Systèmes pour faciliter la collecte.
Isabelle Camus



Isabelle Camus
Le 6 avril 2016

PROCHAINE COLLECTE

Samedi 16 avril, de 9 h à 13 h
Devant le collège Gabriel Péri
101 boulevard Edouard Vaillant.
Centre technique Léon Pejoux
72 rue Henri Barbusse.

[1Eco-Systèmes est un éco-organisme agréé par
l’Etat, chargé de la collecte, de la dépollution et du
recyclage des DEEE (déchets d’équipements électriques
et électroniques).