Contenu

La Municipalité soutient le centre Hubertine Auclert

Engagée depuis de nombreuses années pour l’égalité femmes/hommes, la Municipalité, à travers la mission « droits des femmes et lutte contre les discriminations », sensibilise les habitant-e-s et les professionnel-le-s à la nécessité de lutter contre les discriminations fondées sur le sexe et le genre et participe à la promotion de l’égalité femmes/hommes.

Engagée depuis de nombreuses années pour l’égalité femmes/hommes, la Municipalité, à travers la mission « droits des femmes et lutte contre les discriminations », sensibilise les habitant-e-s et les professionnel-le-s à la nécessité de lutter contre les discriminations fondées sur le sexe et le genre et participe à la promotion de l’égalité femmes/hommes.

Service ressources, de soutien et de mise en réseau des porteurs de projets autour de cette thématique, la mission Droit des femmes et lutte contre les discriminations de la ville d’Aubervilliers collabore avec le Centre Hubertine Auclert, centre francilien de ressources pour l’égalité femmes-hommes, unique en France.

Les travaux menés par ses agent-e-s et les nombreuses actions du centre rendent visibles les inégalités femmes/hommes. Leurs préconisations ainsi que leur accompagnement permettent aux actrices et acteurs d’Ile-de-France, aux associations et aux collectivités locales de proposer des solutions concrètes en matière d’égalité et de diffuser auprès d’eux les bonnes pratiques.

Pourtant, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, vient d’annoncer la baisse de 30% du budget du centre Hubertine Auclert. Une baisse qui met gravement en péril son équilibre budgétaire.

La Municipalité exprime sa vive inquiétude face à cette décision qui compromet considérablement les actions engagées dans les collectivités telles que la nôtre.

Si les inégalités femmes-hommes subsistent dans tous les domaines, de la différenciation sexuelle des emplois jusqu’à l’ampleur des violences faites aux femmes, elles sont aujourd’hui accentuées par les choix politiques de la Présidente de la Région Ile-de-France.

Cette même politique régressive qui conduit celle-ci à supprimer le « pass contraception », un dispositif d’accès gratuit et anonyme des jeunes à des contraceptifs et des tests de dépistage.

Aussi, la Municipalité apporte son soutien au centre Hubertine Auclert pour le maintien de ses moyens financiers et humains indispensables à ses missions d’accompagnement et d’action en faveur de l’égalité femmes-hommes.

La Municipalité
Le 19 avril 2016