Contenu

Des ajustements pour les rythmes scolaires

La Ville procède à des ajustements et améliore le dispositif. Avec le renforcement dans les écoles des équipes de direction du temps périscolaire et une meilleure sécurisation de la sortie de 16 h.

La Ville procède à des ajustements et améliore le dispositif. Avec, dès cette rentrée des vacances d’automne, le renforcement dans les écoles des équipes de direction du temps périscolaire et une meilleure sécurisation de la sortie de 16 h. L’information et le lien avec les parents est également privilégié.
Courriers aux parents (format pdf - 56.6 ko - 08/11/2013)

Dans les médias, le mois d’octobre aura été celui des nouveaux rythmes scolaires. Le débat, mis sur la place publique et cathodique sous l’angle de la polémique, aura fait les gros titres. Comme d’autres villes, dont sa grande voisine parisienne, Aubervilliers n’aura pas échappé à cet emballement.
Note d’information aux parents d’élèves (format pdf - 34.7 ko - 08/11/2013)
Images d’enseignants en grève, effet de loupe sur la contestation de parents, la presse ne s’intéresse, et c’est son rôle, qu’à ce qui coince. Pour autant, en cherchant, elle aurait aussi trouvé des papas et des mamans plutôt satisfaits, des enfants s’amusant dans leurs ateliers et des professeurs pas si hostiles. Reste que, effectivement, la mise en place des nouveaux rythmes scolaires à Aubervilliers ne se sera pas faite sans perturbation. « Pas partout, pas dans toutes les écoles, mais suffisamment pour provoquer des inquiétudes et la nécessité d’ajuster le dispositif », reconnaît Daniel Garnier, maire-adjoint aux Affaires scolaires.

Au juste, quelles difficultés et quels ajustements ? Pour les difficultés, le maire Jacques Salvator en aura eu un échantillon complet à l’occasion de visites dans les écoles et de rencontres avec des parents d’élèves. Quinze jours durant, le dialogue aura été renouvelé à de nombreuses reprises. Parfois vif. Plus difficile encore avec les enseignants les plus réfractaires à la réforme.

A l’initiative de la Ville et de la Direction académique, une cellule d’appui a été constituée à la mi-octobre pour travailler à des solutions susceptibles d’être partagées par l’ensemble des parties. Avec un point noir à régler : la question des locaux. La Ville qui utilise les espaces communs des écoles a, en plus, mobilisé ses salles annexes (gymnases, centres de loisirs, médiathèques, salles de quartier, etc.) et continue de récupérer des créneaux ici et là.
Néanmoins, et parce que plus de 80 % des enfants ont été inscrits sur les temps périscolaires, cela ne suffit pas. Si la grande majorité des maternelles a mis à disposition des salles de classe, vides à ces heures, il n’en va pas de même en élémentaire.
« La Ville a rédigé un protocole sur l’utilisation des classes qu’elle vient d’envoyer à toutes les équipes enseignantes, explique Daniel Garnier. Elle s’y engage et s’oblige à des règles de bon usage. Chaque classe sera rendue, après utilisation en temps périscolaire, en l’état d’origine et dans le respect de son organisation de salle de cours. »

La balle est aussi dans le camp du ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon. « Soit les Villes peuvent utiliser les salles libres nécessaires. Salles de classe qui, rappelons-le, sont, à la base, des locaux communaux. Soit la réforme aura du mal à se déployer correctement à Aubervilliers comme ailleurs », souligne Daniel Garnier.

Les réponses aux parents

Du côté des parents, les questions concrètes priment. « Les personnels sont-ils suffisamment formés ? »… « Les activités en maternelle sont-elles adaptées à mon enfant ? » ou encore « La sécurité est-elle assez assurée à la sortie de 16 h ? »

Dans un courrier qui leur a été adressé à cette rentrée d’automne, le maire annonce des ajustements.
Concernant les moyens, il a été décidé d’affecter un directeur-coordonnateur par école élémentaire (auparavant, c’était un pour deux écoles).
Pour mieux sécuriser les sorties de 16 h, le temps de service des animateurs-vacataires a été rallongé d’un quart d’heure.
S’agissant des autorisations de sortie, une relance a été effectuée auprès des familles qui n’ont pas rempli la fiche d’inscription.

Concernant les ateliers en maternelle, une recherche de nouveaux intervenants a été lancée pour compléter l’offre existante.
L’information a été renforcée avec la pose de panneaux dédiés dans chaque école afin de présenter les ateliers déployés.
Un numéro Vert et une adresse mail complètent désormais le site Internet existant, afin que les parents puissent faire des remarques et poser leurs questions.
Du côté de la mairie, on compte sur cet échange pour faire encore progresser le dispositif.

Carole Effez
Le 6 novembre 2013

Rythmes scolaires : A votre écoute

La Ville d’Aubervilliers est à votre écoute pour prendre en compte vos remarques et vos suggestions sur l’organisation du temps périscolaire dans l’école de votre enfant.

Nos équipes recueillent vos messages pour améliorer le service en lien avec les professionnels sur le terrain et répondent directement à vos questions.

Vous pouvez nous contacter par :