Contenu

Coup de pouce aux propriétaires

L’OPAH-RU, propose un soutien à la rénovation de l’habitat privé dégradé en centre-ville. Ce dispositif aide les propriétaires à réaliser les travaux de rénovation dans leur patrimoine. Témoignage d’un bénéficiaire.

L’OPAH-RU, propose un soutien à la rénovation de l’habitat privé dégradé en centre-ville. Ce dispositif aide les propriétaires à réaliser les travaux de rénovation leur patrimoine. Antonio témoigne.

Antonio a le sourire.
Ce retraité, sa femme et sa fille habitent un petit pavillon rue Nicolas Rayer, acheté voici une trentaine d’années.

Il y a quelques
mois, il a fait rénover le coin salle à mangercuisine mangercuisine
aménagé au sous-sol. Isolation,
carrelage, peinture, radiateurs, éclairage, la
facture totale aurait dû atteindre près de
20 000 euros.
Mais il a bénéficié d’une enveloppe
de 8 000 euros.

Miraculeuse ? Certainement pas.
Plutôt providentielle. « Sans ce renfort financier et
avec ma pension, je ne me serais pas lancé
dans les travaux qui devenaient pourtant
nécessaires
 », assure-t-il.

Son idée lumineuse,
c’est d’avoir poussé la porte de la
permanence gratuite que tient l’équipe de
l’OPAH-RU le mardi et le jeudi au 9 rue
Bernard et Mazoyer.
« L’Opération programmée d’amélioration
de l’habitat-Renouvellement
urbain est un dispositif qui
aide les propriétaires d’un logement
individuel de plus de 15 ans,
– appartement, pavillon ou une
copropriété –, à réaliser des travaux
de rénovation dans leur
patrimoine
 », explique Carine
Bensimon, chef de projets chez Urbanis.

Cette spécialiste en amélioration
de l’habitat suit les dossiers
avec son équipe d’animation et de
conseils.

Jusqu’à 70 % d’aide aux travaux

Réhabilitation des parties communes
et des logements, accessibilité
des personnes en situation
de handicap, mise aux normes, économies
d’énergie, ravalements, ascenseurs, salle de
bains, WC, chauffage, couverture... il s’agit
d’aider les propriétaires en leur proposant
une assistance administrative et technique
gratuite.
Et, si besoin, leur proposer des
renforts financiers.

Pour être éligible, il faut habiter dans le centre-
ville où l’OPAH-RU s’y déploie depuis 2011 et jusqu’en décembre 2016.
Visite du logement, étude du projet, préconisations,
les professionnels d’Urbanis mettent leurs
compétences techniques à disposition des
propriétaires.
Avec des limites. « Nous ne
choisissons pas les entreprises qui interviennent

 », prévient-elle.

Quant aux aides sonnantes et trébuchantes
qui pourront compléter l’apport personnel
du propriétaire, leur attribution et leur montant
sont accordés sous conditions de ressources.

Dans certains cas, elles peuvent
représenter jusqu’à 70 % TTC du montant
des travaux. « Urbanis s’est chargé de trouver
les financeurs et d’effectuer toutes les
démarches à ma place. C’est un sacré souci
en moins et en plus, l’équipe est très sympathique

 », reprend Antonio.
« Mais attention,
pour une demande de subvention,
les travaux ne doivent pas commencer
avant le dépôt du dossier
 », rappelle
Carine Bensimon.

Le dispositif OPAH-RU s’insère dans les
projets municipaux en cours qui visent à
revitaliser et à développer l’habitat dans le
coeur de la commune.

Frédéric Lombard

OPAH-RU
Permanences
Mardi de 9 h à 13 h et jeudi de 15 h à 18 h
9 rue Bernard et Mazoyer
Tél. : 01.48.11.35.70
opah.cvaubervilliers@urbanis.fr