Contenu

Commémoration du 17 Octobre 1961

54 ans après le massacre du 17 octobre 61, la Municipalité, l’association 93 au cœur de la République, la Ligue des droits de l’Homme et la section locale du Mrap commémorent cette date sombre de notre Histoire.

Le communiqué de la Municipalité (format pdf - 12.9 ko - 12/10/2015)

La Municipalité, le 93 au cœur de la République, la Ligue des droits de
l’Homme, la section locale du Mrap et le Conseil local des jeunes
commémorent les victimes du 17 Octobre 1961.

Le 17 octobre 1961, le préfet Maurice Papon
commandait aux forces de police de réprimer une manifestation parisienne contre le couvre-feu imposé aux Algériens à quelques mois de l’indépendance de leur pays.
Le bilan sera terrible : des centaines de morts (parmi eux, des Albertivillariens), dont beaucoup seront retrouvés dans la Seine. Nombre de disparus ont été comptés ce jour là, dont le nombre reste
à ce jour incertain.
Ce tragique événement de l’Histoire a longtemps été passé sous silence.

En 2001, la Municipalité a choisi symboliquement la passerelle de la Fraternité qui franchit le canal
Saint-Denis pour y apposer une plaque commémorant cette tragédie trop longtemps occultée.
En 2015, la Municipalité a souhaité honorer la mémoire des victimes en leur dédiant une place du 17 Octobre 1961

Les initiatives de l’association 93 au cœur de la République (format pdf - 43.4 ko - 12/10/2015)
Samedi 17 octobre 2015

La commémoration municipale

  • 11 h : cérémonie Place du 17 Octobre 1961 (angle Emile Auger et Quai Adrien Agnès)
  • 11 h 30 : lancer de fleurs dans le canal (de l’autre côté de la passerelle de la Fraternité)

Le programme de 93 au Cœur de la République

  • 12 h : Lecture de textes en musique, lâcher de ballons avec le 93 au cœur de la République Place du 17 Octobre 1961