Contenu

Ça bouge avec La Poste

Quartier Villette-Quatre-Chemins : réouverture d’un bureau
de poste fin 2016.

Quartier Villette-Quatre-Chemins : réouverture d’un bureau
de poste fin 2016.

Le vieux slogan « Bougez avec La
Poste » s’est conjugué de diverses façons
à Aubervilliers : ici, avec les
usagers de la Villette privés de bureau de
poste et bien obligés de « bouger » pour se
rendre soit en centre-ville, soit sur Pantin…
là, avec le groupe La Poste qui s’est vu
finalement contraint de bouger avec la mobilisation
des habitants pour la réouverture
d’un bureau sur le quartier !

Une agitprop bien menée depuis le printemps
2015 et soutenue par la municipalité,
si bien que c’est sur le site de l’actuel Bistro
Villette que va bel et bien se réinstaller
le troisième bureau de poste de la commune
 : « Le bail a enfin été signé mi-mars
pour l’acquisition par La Poste du 55 rue
Emile Reynaud
 », a-t-on confirmé du côté
de la municipalité.
Enfin, car l’affaire semblait
au point mort depuis des mois et
des mois après l’incendie criminel survenu
sur l’ancien site postal du quartier Villette
en 2014.
Et ça devrait ouvrir quand ? Si le lancement des travaux
est prévu pour ce
mois d’avril, l’espace
ne devrait pas
être opérationnel
avant la fin de l’année
2016, dans le
pire des scénarios… de fait, d’importantes
opérations de désamiantage du site précéderont
obligatoirement l’édification
d’un bureau de poste flambant neuf. Tout
va bien ?

Avec 82 500 habitants, un 4e bureau de poste est une nécessité

Du côté de La Poste, on semble considérer
que pour fin 2016 le maillage sera suffisant
avec trois bureaux et les trois relais
urbains sis dans les Franprix – avenue de
la République et rue Hémet – et plus récemment
chez le fleuriste situé au 48 rue
du Moutier.

De fait, un petit tour chez ce dernier, ravi et adoptant résolument la posture du postier,
permet de constater que la clientèle –
où sont passés les usagers ? – est plutôt
satisfaite : dépôt de courrier, dépôt retrait
de colis (parmi lesquels quelques recommandés),
achat d’enveloppes et de timbres…
sûr qu’il y a moins de queue qu’au
bureau du centre, mais ce sont là les seules
opérations réalisables : « Un tel dispositif
d’accompagnement ne remplacera jamais
un vrai bureau de poste et le compte n’y est
toujours pas. Aubervilliers, c’est 82 500
habitants
 », conclut-on à la mairie.
La maire, Mériem Derkaoui, a d’ailleurs
réaffirmé la nécessité d’ouvrir un quatrième
bureau de poste sur la ville.

Eric Guignet
Le 6 avril 2016