Contenu

Aubervilliers mobilisée autour des enjeux climatiques

A l’approche de la COP 21 organisée au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015, la Municipalité souhaite réaffirmer son engagement en faveur du développement durable et de l’écologie urbaine.

A l’approche de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) organisée au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015, la Municipalité souhaite réaffirmer son engagement en faveur du développement durable et de l’écologie urbaine.

Si l’issue de la conférence qui se donne pour objectif de maintenir le réchauffement mondial en deçà de 2°C est incertaine, sa tenue permet de sensibiliser sur les enjeux climatiques et de faire entendre les attentes des citoyennes et citoyens pour préserver leur planète.

Avec un territoire en pleine mutation, Aubervilliers est pleinement concernée par les évolutions du climat et par les problématiques liées à la qualité de l’air et l’accès à l’énergie.
Fortement touchée par l’épisode caniculaire de 2003, sa population modeste qui compte de nombreux ménages en situation de précarité énergétique, reste encore trop vulnérable.

Face à cette crise climatique, la Municipalité s’est engagée :

  • en élaborant un plan d’action climat visant à réduire la consommation d’énergie, l’empreinte carbone et l’amélioration de la qualité de l’air.
  • en mobilisant tout au long de l’année 2015 ses agents, la population et les acteurs du territoire sur les enjeux climat via une vingtaine d’évènements sous le thème du climat (fête de la ville et des associations, fête du sport à la rentrée, appel à projets de solidarité internationale climat).
  • en préparant les élèves à devenir des acteurs de la transition énergétique avec la rédaction d’un ouvrage relatif à la découverte des quartiers d’Aubervilliers sur le thème du réchauffement climatique. Il sera offert à tous les élèves de CE1 au cours du mois de décembre.
  • en étant signataire de la résolution d’engagements communs pour la sauvegarde du climat et l’amélioration de la qualité de vie avec les huit autres villes de Plaine Commune.

A quelques jours de l’ouverture du sommet, le Gouvernement prétend promouvoir des mesures écologiques, économiques et sociales pour préserver la planète et l’humanité mais ces objectifs ne pourront être réalisés sans le développement des services publics locaux et nationaux, malheureusement trop contraints actuellement par les politiques d’austérité.

La transition énergétique ne peut en en effet être menée à bien sans justice sociale.


La Municipalité
Le 24 novembre 2015