Contenu

Un coup de pouce pour se lancer

L’Adie organise un atelier pour les femmes migrantes porteuses de projet, samedi 8 février, de 13 h 30 à 18 h.

L’Adie organise un atelier pour les femmes migrantes porteuses de projet, samedi 8 février, de 13 h 30 à 18 h.

Lorsque les banques ne sont pas intéressées,
nous on y va
 », résume Moussa
Niang
, responsable de l’agence de
l’Adie (Association pour le droit à l’initiative
économique) d’Aubervilliers.
L’antenne a
financé l’année dernière 75 projets de bénéficiaires
de minima sociaux ou exclus du
système bancaire en leur prêtant jusqu’à
10 000 euros.
Pour expliquer son action,
elle organise le 8 février un Café créatrices
pour les femmes migrantes ayant un projet
associatif, économique ou professionnel.

Il s’agit d’une séance du club Entreprendre
au féminin de l’association GRDR Migration
Citoyenneté Développement, habituellement
ouvert les 4es samedis du mois à la Cité des métiers de la Villette, et délocalisé
à Aubervilliers à l’occasion de la Semaine du microcrédit.
Moussa Niang
explique : « Nous sommes souvent sollicités
par des femmes, d’origine subsaharienne
notamment, qui cherchent un complément
de revenu à travers une petite
activité de commerce
 ».
L’Adie leur présentera aussi le statut dit de
l’article 16, moins contraignant que celui
d’auto-entrepreneur, qui maintient l’affiliation
au régime général de la Sécurité sociale.

N. A.
Le 5 février 2014

CAFÉ CRÉATRICES
Samedi 8 février, de 13 h 30 à 18 h
Adie, 35 rue du Moutier.
Informations : 06.75.49.70.16. Entrée libre.