Contenu

Un club au beau fixe

Une belle saison s’achève, une autre commence avec le retour des filles en N.2

Une belle saison s’achève, une autre commence avec le retour des filles en N.2

Il y a des saisons cahin-caha et d’autres
où tout rigole. Le CMA Handball version
2013-2014 pointe dans la seconde
catégorie. Le président, Omar Brahimi,
encense celles et ceux qui ont amené aux
quelque 300 licenciés une belle brassée
de satisfactions.
Jugez-en. L’équipe senior
féminine a accédé en nationale 2 et les garçons
se sont maintenus à l’étage inférieur.

La réserve féminine a rejoint l’excellence
régionale (le plus haut niveau francilien) et
les garçons le championnat d’honneur régional,
le cran juste en-dessous.
Chez les
jeunes, les moins de 15 ans ont terminé
3es à l’occasion de leur première saison
en championnat de ligue. Les moins de
17 ans sont en lice pour se qualifier dans
cette même épreuve.
Les seniors féminines occupent le sommet
de la pyramide sportive du CMA. Et
elles ne semblent pas prêtes de dévisser à
écouter Djamel Maachi, leur entraîneur.
« Elles ont accompli un superbe championnat,
dans une poule de l’Est extrêmement
disputée et malgré l’absence prolongée
de deux joueuses cadres
 ».
Avec
une phase aller d’invincibilité, deux défaites
seulement lors des matches retour
et un nul héroïque en terrain hostile qui lui assura la montée, le coach en redemande.
« L’adversité était au rendez-vous
et l’équipe, malgré sa jeunesse, ne s’est
jamais désunie
 ».
Renforcée qualitativement avec cinq nouveaux
éléments, dont trois viennent de nationale
1, l’équipe a été versée dans une
poule francilio-nordiste aussi relevée que
la précédente, avec un paquet de derbys en
perspective.
Djamel Maachi parle d’abord
de maintien à quelques jours de l’entame
du championnat, le 21 septembre à Harnes,
près de Lens.

Une équipe masculine prometteuse

Du côté des seniors masculins, la saison
écoulée fut délicate.
L’équipe n’assura son
maintien que lors de l’avant-dernière journée.
Le duo Wassim Abdelhak-Thierry
Carvalho
qui l’avait pris en main en 2013
avait dû pallier l’exode de plusieurs cadres.
Il a su rebâtir à partir d’un noyau de
handballeurs impliqués à 100 %.
« La jeunesse
de cette équipe aurait pu être une
faiblesse, mais c’est d’abord un atout car
sa marge de progression est importante
 »,
affirme Wassim Abdelhak. L’avenir s’écrit au présent. La tentation de regarder vers le
haut du tableau n’est pas usurpée.
Comme
les féminines, les garçons évolueront dans
une poule saupoudrée de clubs du Nord,
mais surtout farcie d’adversaires franciliens.
Le président du CMA se réjouit de cette
double montée en puissance tempérée par
« des moyens modestes », mais il mise sur
la formation, la promotion des jeunes et
sur leur fidélisation.
Il sait que des efforts
restent à réaliser en matière d’encadrants
diplômés parmi la quinzaine d’équipes
engagées dans les différents championnats.
Le président sait aussi que le salut
passe par une progression constante du niveau
sportif et par de nouveaux apports
humains.
Tout le club y travaille, dans la sérénité et
la continuité, au gymnase Guy Môquet,
lieu d’entraînement historique du club.

Frédéric Lombard
Le 3 septembre 2014

CMA HANDBALL
Inscriptions
Samedi 6 septembre
Stand lors de l’initiative Sport en fête
Square Stalingrad
Contact : 06.26.61.87.91