Contenu

Trop d’élèves par classe à la rentrée ?

Une mobilisation composée de parents, enseignants et élus dénoncent des ouvertures de classes qui restent encore insuffisantes.

Une mobilisation composée de parents, enseignants et élus dénoncent des ouvertures de classes qui restent encore insuffisantes.

L’Education nationale a décidé de
n’ouvrir que neuf classes en plus l’année
prochaine. Il en faut au moins
vingt
 », s’émeut Wilfried Serisier, responsable
de l’Union locale FCPE (Fédération
des conseils de parents d’élèves).
Lors
d’une assemblée générale mi-avril, « nous
étions déjà une soixantaine de parents,
enseignants et directeurs d’école mobilisés
 », a-t-il décompté.

La réalité des livraisons de logements neufs
– et des nouveaux inscrits – ne serait pas
prise en compte. « Les élèves risquent de
se retrouver à 26 ou plus par classe, bien
au-delà des seuils de l’éducation prioritaire
 », poursuit Wilfried
Serisier. « Cette décision, si
elle se confirmait, dégraderait
davantage les conditions
d’accueil des enfants scolarisés
en primaire
 », a estimé,
côté municipalité, le maire
Pascal Beaudet qui a écrit au
directeur académique.

Enseignants et parents demandent
désormais à être
reçus auprès de l’inspection
académique.

Naï Asmar
Le 6 Mai 2015