Contenu

Sortir de l’état d’urgence : la Municipalité soutient la mobilisation nationale du samedi 30 janvier 2016

Les organisations regroupées dans le collectif Nous ne cèderons pas appellent à manifester samedi 30 janvier 2016 à 14 h 30, place de la République, pour protester contre le projet de loi qui prévoit l’inscription dans la Constitution de l’état d’urgence mais aussi de la déchéance de la nationalité pour les binationaux auteurs d’actes terroristes.

Les organisations regroupées dans le collectif Nous ne cèderons pas appellent à manifester samedi 30 janvier 2016 à 14 h 30, place de la République, pour protester contre le projet de loi qui prévoit l’inscription dans la Constitution de l’état d’urgence mais aussi de la déchéance de la nationalité pour les binationaux auteurs d’actes terroristes.

L’état d’urgence, qui conduit à des décisions arbitraires sans contrôle du pouvoir judiciaire, alimente les stigmatisations et renforce les discriminations envers les populations alors même que son efficacité n’est pas démontrée.
La déchéance de nationalité aux binationaux, inclue dans le projet de loi, loin de faire consensus, vise en premier lieu à catégoriser les Françaises et les Français et fait écho aux idées défendues par l’extrême droite.

Pour ces raisons, la Municipalité soutient la mobilisation nationale du samedi 30 janvier 2016 et s’associe aux revendications pour la levée de l’état d’urgence et l’abandon du projet de loi.


La Municipalité
Le 29 janvier 2016