Contenu

Soirée Auber’Class

Une fois n’est pas coutume, le 26 septembre, L’Embarcadère
fera monter sur sa scène des artistes d’Auber, ceux qui jouent
d’habitude de l’autre côté du périph.

Une fois n’est pas coutume, le 26 septembre, L’Embarcadère
fera monter sur sa scène des artistes d’Auber, ceux qui jouent
d’habitude de l’autre côté du périph.

Flashes, strass et violons attendent le
public dès le début de cette soirée
de gala exceptionnelle. Attention :
tenue correcte exigée !
« Il y a ceux qui vont dire : “Je ne vais pas
me saper pour une soirée à Auber”. Mais ça,
c’est déjà de l’endoctrinement ! Ce sont les
mêmes qui se jettent sur leurs meilleures
fringues pour une virée à Paname
, explique Djoudi Dendoune, de l’association Dide
qui organise la soirée. On veut amener une
certaine distinction : Auber’Class, c’est l’occasion
de se la péter un peu !
 »
Un truc de ouf ? Ce qui l’est, fou, c’est
qu’« aucun artiste d’Auber ne s’est encore
produit à L’Embarcadère, excepté pour les
spectacles de l’Omja. Alors que nous nous
produisions à Paris, ici, on nous prenait
pour des amateurs
 ».
Foudil Bencherif le dit
sans complexe, avec la tchache du p’tit gars
d’Auber pur jus passé de l’autre côté sans
avoir oublié les siens. Droit dans ses Nike.
Cet éducateur spécialisé est bien connu
des gamins du dispositif municipal 10-
13 ans avec qui il collabore. Mais le comédien
l’est encore plus des Parisiens.
« Cela
fait quatre ans que notre compagnie, les
X-Nems, fait monter des jeunes d’Auber
en première partie sur les planches à Paris.
C’est à la suite d’une représentation, l’an dernier, de notre spectacle La Bidone au
théâtre La Reine Blanche, que nous avons
enfin eu l’écoute d’élus d’Aubervilliers.
 »

jpg - 67.2 ko
Mam’s Kelaw, Foudil, Djoudi et Zico.

Humour, théâtre, danse, magie, musique...

Foudil et son acolyte Djoudi Dendoune,
auteur-comédien au sein de même la troupe
et prof de théâtre à l’Omja, souhaitent réunir
tous les artistes d’Auber dans la plus
grande salle de la ville pour « leur donner
la possibilité de se produire chez eux
 ».
Un
truc de dingue, on vous dit. Rendu possible,
insiste Foudil, grâce au soutien de
l’adjointe à la Culture.
Il faut dire que ces
grands insensés se sont longtemps heurtés
à des responsables de salles de spectacle
ayant une certaine idée de ce qu’est la culture
urbaine et populaire.
« Complètement
déconnectés de la réalité
 », résume Foudil.

Le résultat, ce sera une « soirée de gala mêlant
les arts – théâtre, stand-up, danse,
musique, magie – et les cultures, pour tous
les âges.
 »
Au programme, quelques tours
du magicien Kader Bueno – à l’affiche de
la 8e saison du Jamel Debbouze Comedy
Club ! –, le stand-up de Nourdine Kamala,
la danse orientale envoûtante d’Abi
Rajah, les chansons originales de Rasheed
Daci, le Raï Show d’un derboukiste, une
méchante presta hip hop de la Badness
Crew, qui évolue au niveau européen ou
encore le rap des duettistes Zico et Mam’s
Kelaw.
Une seule direction possible pour voir tout
cela en VIP : votre dressing !

Aurélia Sevestre
Le 4 septembre 2015

AUBER’CLASS

Samedi 26 septembre, à 20 h
Ouverture des portes à 19 h.
Tarifs : 10 € et 5 €
L’Embarcadère
5 rue Firmin Gémier.
Réservations au 01.48.39.52.46