Contenu

Revitalisation du commerce en centre-ville

Dans le cadre d’un soutien aux commerçants pour qu’ils proposent un service de qualité à leur clientèle, diverses initiatives existent en collaboration avec les services de la Ville. Une réunion est prévue en mairie le 11 décembre dans ce cadre.

Dans le cadre d’un soutien aux commerçants pour qu’ils proposent un service de qualité à leur clientèle, diverses initiatives existent en collaboration avec les services de la Ville.

- Ainsi, le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Seine-Saint-Denis présente la Charte des devantures commerciales pour les commerces du centre-ville.

Le jeudi 11 décembre, 14 h 15
Hôtel de ville – Salle du Conseil

Cahier conseil chartes devantures commerciales (format pdf - 3 Mo - 28/11/2014)

Pour y assister, inscription auprès du CAUE 93 : 01.48.32.25.93 ou caue93@caue93.fr


Ce document doit permettre à la fois d’harmoniser les devantures des commerces d’Aubervilliers tout en favorisant des locaux qualitatifs et accueillants.

- L’application de cette charte facilite les démarches pour obtenir des fonds de subvention de l’Association pour le Développement du Commerce et de l’Artisanat Local (ADCAL) Aubervilliers/Saint Denis.
Créé en mai 2011, cet organisme accompagne la redynamisation du commerce de proximité dans le centre-ville.
Bénéficiant de fonds jusqu’en 2016, l’ADCAL subventionne selon trois objectifs :

  • Modernisation d’un point de vente (aménagements extérieurs, aménagements intérieurs, investissements matériels et immatériels, formation…). La subvention sera de 30% du montant HT des dépenses totales, pour un montant maximal de 6 000 €.
  • Reprise d’un fonds de commerce de proximité. La subvention sera de 10% du montant HT des dépenses totales, soit montant maximal de 30 000 €.
  • Actions collectives. La subvention sera de 20 % du montant HT des dépenses totales, soit un montant maximal de 20 000 €.

A Aubervilliers, les fonds de l’association ont permis à ce jour de voir :

  • 106 dossiers déposés et 94 acceptés.
  • 80 concernant des rénovations de points de vente.
  • 23 concernant des actions collectives (via la MCA notamment).
  • 2 concernant une reprise de fonds de commerce.