Contenu

« Proposition rejetée ! »





Retour sur le Conseil communal d’anticipation et fictif contre la baisse des dotations de l’État, le 10 décembre dernier, en mairie.

Retour sur le Conseil communal d’anticipation et fictif contre la baisse des dotations de l’État, le 10 décembre dernier, en mairie.
Télécharger le cahier des résolutions (format pdf - 281.8 ko - 12/12/2014)

« Je propose que notre assemblée décide que les tarifs applicables de la restauration scolaire – qui vont actuellement de 0.30 euros à 4.65 euros par repas – soient recalculés.
Le dernier tarif deviendrait le premier. Les tarifs iraient donc de 4.65 euros à 72 euros en respectant la grille bâtie sur un rapport de 1 à 15. La formule « entrée ou dessert » sera appliquée pour tous les repas.
 »
Pas mal, n’est-ce pas, la première résolution de ce conseil communal d’anticipation ?
Anticipation-fiction, la municipalité se projetant ainsi en 2015 sous la contrainte de faire avec la diminution de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF) versée chaque année par l’État aux collectivités. Sur Aubervilliers, la baisse se situera à 2.1 millions d’euros l’année prochaine…
« Proposition rejetée », assénait joyeusement le maire, Pascal Beaudet après le vote négatif d’une écrasante majorité d’élus.
Toutes les autres résolutions, aussi irrecevables – ouverture du centre municipal de santé seulement les jours pairs ; arrêt du financement du Conservatoire – rejetées également, le premier édile pouvait lancer un vœu au terme de la séance : annulation de la baisse de 2.1 millions de la dotation pour Aubervilliers en 2015 – même chose pour 2016 et 2017 – et obtention d’une dotation spéciale « compte tenu de l’augmentation du nombre de ses habitants. »
Un vœu et un appel à une mobilisation plus large. Tout comme à Stains et à l’Île-Saint-Denis, la municipalité n’entend pas se laisser plumer et, à la suite de cette séance, a mis ses pas dans la « Marche des plumés de l’austérité sur l’Assemblée nationale » lr 13 décembre…

Éric Guignet
Le 11 décembre 2014
Photos : Willy Vainqueur