Contenu

Petits soldats de Bwa

Bona Kélé (la guerre de Bona)… où quand la France matait l’insurrection des Bwas et de plusieurs peuples de l’actuel Burkina-Faso : un spectacle raconté au moyen de statuettes, vendredi 5 juin dernier à la Villa Mais d’Ici.

Bona Kélé (la guerre de Bona)… où quand la France matait l’insurrection des Bwas et de plusieurs peuples de l’actuel Burkina-Faso : un spectacle raconté au moyen de statuettes, vendredi 5 juin à la Villa Mais d’Ici.

Attentif et bien pris par cet épisode passé aux oubliettes de l’Histoire le public de la Villa Mais d’Ici.
Bona Kélé conté par Grandes Personnes d’Aubervilliers et les Grandes Personnes de Boromo (Burkina-Faso) remet en mémoire la révolte contre la conscription française en 1915.
La rébellion qui a éclaté en premier lieu dans le village de Bona impliquera plusieurs ethnies, pro-françaises ou non.

jpg - 58.6 ko

Le phrasé des acteurs français et burkinabé plane au dessus des 53 statuettes sculptées par les descendants africains de ceux qui participèrent à cet affrontement.
Une tranche de récit par tablée de spectateurs et l’on partit alors doucement et sûrement du côté de la boucle de la Volta, aperçut les ancêtres des gens de Boromo combattant contre l’armée française composée essentiellement de tirailleurs africains…
Cette histoire, qui a voyagé entre la France et l’Afrique, n’a encore jamais été contée à Bona.

Éric Guignet
Le 9 juin 2015

jpg - 59.5 ko