Contenu

Paysage et histoires individuelles

Entre histoire
collective et expérience intime,
l’installation La distance entre V et W,
que l’on doit à l’artiste-résidente
Yael Davids, est à découvrir aux
Laboratoires d’Aubervilliers, du 13 mars au 16 mai 2015.

Entre histoire collective et expérience intime,
l’installation La distance entre V et W,
que l’on doit à l’artiste-résidente
Yael Davids, est à découvrir aux
Laboratoires d’Aubervilliers, du 13 mars au 16 mai 2015.
La diaspora des objets (format pdf - 207.5 ko - 27/04/2015)

Absorbant la lumière, un grand panneau
noir composé de chaux et de pigments
recouvre le sol.

Il évoque le paysage,
l’universalité. A un bout, un coffre de
verre transparent contient des objets
domestiques récupérés, porteurs
d’histoires individuelles.

Du 13 mars au 16 mai
Du mardi au samedi, de 11 h à 19 h
Vernissage jeudi 12 mars à 18 h
Laboratoires d’Aubervilliers
41 rue Lécuyer.
Entrée libre


L’Odyssée Laboratoires

En parallèle de cette exposition, une initiative en lien avec les Labos trouvera sa conclusion le 12 mai.
Sybille Cornet, auteure et metteure en scène, mène une démarche de réappropriation de l’espace urbain, à travers une série d’ateliers avec des élèves du lycée professionnel Jean-Pierre Timbaud depuis septembre 2014.

Ce projet est prétexte à questionner autrement les formes de l’art, ses lieux et le travail qui y est mené.
Il trace des trajectoires multiples allant de l’exploration de la performance dans l’espace public à celle d’un réseau artistique albertivillarien formé pour l’occasion entre Les Laboratoires, la Dynamo et la Commune.
L’Odyssée Laboratoires s’achèvera au mois de mai avec la projection aux Laboratoires d’Aubervilliers d’un documentaire retraçant cette année scolaire.

Projection le 12 mai 2015 à 19h
Entrée libre sur réservation à reservation@leslaboratoires.org