Contenu

Mme Maigret aux bains douches



La Brèche a accueilli une rencontre débat autour des personnages de la série du Commissaire Maigret, dont l’épouse à la ville et à l’écran était une Albertivillarienne de la cité des 800. C’était samedi 25 janvier, dans une salle de spectacle comble et ravie.

La Brèche a accueilli une rencontre débat autour des personnages de la série du Commissaire Maigret, dont l’épouse à la ville et à l’écran était une Albertivillarienne de la cité des 800. C’était samedi 25 janvier, dans une salle de spectacle comble et ravie.

Grosse affluence ce samedi 25 janvier dans la salle de spectacle de La Brèche, métamorphosée en cabaret d’un soir.
Pour animer cette rencontre dédiée au Commissaire Maigret, deux intervenants de choix : l’écrivain Didier Daenincks et l’historien Claude Fath.

Sur une mise en scène de Michèle Sully, comédienne et membre de la Clef des Arts, ils ont narré petites et grandes histoires autour du premier Commissaire Maigret, incarné par Jean Richard.
C’est ainsi que l’on apprenait que son épouse à l’écran comme à la ville, Mme Richard, était incarnée par Annick Tanguy, une Albertivillarienne dont les parents tenaient les Bains douches situés à l’angle des Paul Bert et Henri Barbusse (Ce bel édifice héberge aujourd’hui le centre médico psycho pédagogique).
Egayée par les intermèdes musicaux de l’Accordéon club, cette soirée souvenir était aussi le fruit d’un partenariat réussi entre la Clef des Arts, la radio locale AR-fm, les Séniors d’Aubervilliers et La Brèche qui l’a programmée dans le cadre de son cycle Auber, tes papiers !
Parmi l’assistance fournie on notait la présence du maire Jacques Salvator, et de la première adjointe Evelyne Yonnet.

M.D
Photos : Michaël Barriera
Le 27 janvier 2014