Contenu

Marwan Barghouti, citoyen d’honneur de la ville d’Aubervilliers

Au début de l’été, le tribunal administratif de Montreuil a annulé la délibération. Aubervilliers demande à ce que sa décision soit respectée.

Marwan Barghouti est un des principaux dirigeants palestiniens. Il symbolise la Palestine et la cause palestinienne. Député issu d’une formation politique, le Fatah, reconnu par la communauté internationale, il œuvre pour résoudre politiquement et pacifiquement le conflit israélo-palestinien en se fondant sur les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU.

Enlevé à Ramallah en 2002 et incarcéré dans une prison près de Tel-Aviv et ce, malgré son immunité parlementaire, il avait au cours de son procès refusé de reconnaître la légitimité de la cour militaire d’occupation qui le jugeait.
Aujourd’hui, de nombreuses personnalités politiques ainsi que des prix Nobel de la Paix se prononcent en faveur de sa libération.

En France, plus d’une dizaine de communes ont fait du député palestinien citoyen d’honneur de leur ville. Parmi elles, la ville d’Aubervilliers.

Depuis que le Conseil municipal d’Aubervilliers a voté à l’unanimité la délibération qui a fait de Marwan Barghouti citoyen d’honneur de la ville, la Municipalité a fait l’objet de nombreuses intimidations. Certaines forces essayant d’assimiler classiquement mais abusivement la défense des droits des Palestiniens et la dénonciation de l’occupation à de l’antisémitisme et voulant faire trancher par des juges ce qui est de l’ordre de la décision politique.

Le 7 juillet 2015, le tribunal administratif de Montreuil a annulé la délibération du Conseil municipal d’Aubervilliers.

Parce que cette décision, contre laquelle la ville fait appel, ne saurait remettre en cause son engagement en faveur de la paix, parce que Marwan Barghouti est un des acteurs d’une solution pacifique au conflit israélo-palestinien, la Municipalité poursuit ses actions en faveur de sa libération.


La Municipalité
Le 14 septembre 2015