Contenu

Maintien du centre de radiothérapie de La Roseraie : la mobilisation continue

Alors que les actions de mobilisation se multiplient pour protester contre la décision de l’ARS et que les soutiens de maires, de députés et sénateurs croient autour du maintien de l’activité du centre de radiothérapie, la Ministre des Affaires Sociales, de la Santé et des droits des Femmes, Madame Marisol Touraine, n’a toujours pas répondu à la sollicitation du maire d’Aubervilliers.

Depuis plusieurs semaines, la Municipalité se mobilise aux côtés de l’équipe de radiothérapie pour obtenir de l’ARS le renouvellement de l’autorisation de l’activité du centre de radiothérapie à Aubervilliers, reconnu pour l’excellence de sa filière oncologique.

Des actions ont été menées à Aubervilliers afin de sensibiliser les habitants sur les conséquences de la fermeture du centre. Des rassemblements ont eu lieu devant le siège de l’ARS puis devant le Ministère de la Santé afin de défendre la nécessité pour le département et la ville d’Aubervilliers de maintenir l’offre de soin de proximité pour les patients touchés par le cancer.
Au moment où la Ministre de la Santé, Madame Marisol Touraine, a présenté son projet de loi de santé à l’Assemblée Nationale, une manifestation s’est tenue devant l’institution pour rappeler la demande faite à la Ministre de revenir sur la décision de l’ARS.

Les députés François Asensi, Elisabeth Guigou, Jean-Christophe Lagarde, Michel Pajon, Patrick Le Hyaric, Député européen, Monsieur Patrick Braouezec, Président de la Communauté d’agglomération Plaine Commune, Bertrand Kern, Maire de Pantin ou encore Jack Ralite, ancien ministre de la Santé et sénateur honoraire ont, à des titres divers, sollicité Madame Marisol Touraine, Ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes.

A ce jour, la Ministre n’a toujours pas fait connaître sa réponse quant à l’avenir du centre de radiothérapie.

Il y a pourtant urgence.

Une procédure de liquidation judiciaire est en cours contraignant médecins et personnels hospitaliers à annoncer aux patients l’abandon du traitement de leur tumeur par l’une des rares machines dernière génération du département.

C’est pour continuer à dispenser auprès des patients d’Aubervilliers et des villes avoisinantes cette offre de soin performante que la Municipalité poursuit la mobilisation avec l’équipe de radiothérapie et les habitants et annonce vouloir maintenir la pression en organisant très prochainement une nouvelle action de protestation.

Le 26 mars 2015
La Municipalité

jpg - 56 ko
Mobilisation pour le maintien du centre de radiothérapie de La Roseraie devant l’Assemblée nationale