Contenu

Les Zappymeals contre la malbouffe

"L’équilibre dans la tête c’est l’équilibre dans l’assiette" voilà le slogan qu’ont choisi les jeunes de l’OMJA à l’initiative du projet contre la malbouffe.
Une soirée de soutien sera organisée le vendredi 13 février à 19 h à l’Espace fraternité.

"L’équilibre dans la tête c’est l’équilibre dans l’assiette" voilà le slogan qu’ont choisi les jeunes de l’OMJA à l’initiative du projet contre la malbouffe.
Une soirée de soutien sera organisée le vendredi 13 février à 19 h à l’Espace fraternité.

Qui a dit que la malbouffe avait gagné
la bataille de tous les ventres et
cerveaux ?
Certainement pas le
collectif Zappymeals.

Ce nom rigolo,
qui rappelle un célèbre menu pour
enfant, joue à fond le contre-emploi. Au
départ de l’initiative, en mars 2014, il y
avait trois filles de la Maison des jeunes
Emile Dubois bien décidées à mettre sur
la table le problème de la mauvaise alimentation.
Leur cible, d’autres jeunes comme elles, et
les familles car la malbouffe n’épargne personne.
« On a cherché comment on pouvait
faire prendre conscience qu’une alimentation
plus saine et équilibrée ne coûte
pas forcément plus cher et que, conjuguée
à une activité physique régulière, elle renforce la santé
 », expliquent Dioncounda,
Aïssatou et Amy.

Les intéressés ont trouvé
leur slogan : « L’équilibre dans la tête c’est
l’équilibre dans l’assiette
 ».
Le trio s’est agrandi et s’appuie sur la logistique
de l’Omja.
« Nous l’aidons à organiser
des initiatives fortes autour de la
santé, du sport et de la nutrition
 », précise
Diarra-Soukouna Bintou, animatrice et
coordinatrice de Zappymeals.
« A chaque
fois, nous sollicitons des professionnels
de santé, dont ceux
de la ville
 ».
Le collectif
se réunit tous les
vendredis à Emile
Dubois.

Le projet fait
tache d’huile.
Des
lycéens du Bronx, à
New York, s’y sont
agrégés.
Idem de l’exfootballeur
Vikash
Dhorasoo et du slameur
Abd Al Malik.

« Notre objectif est maintenant l’édition d’un guide pour une
bonne alimentation. On le concevra clair
et à la portée de tous
 », promet le trio.
Pour le financer, le collectif organise une
grande soirée familiale avec un dîner-spectacle.
Le repas sera tricolore.
Bleu comme
l’entrée française. Rouge comme le plat de
résistance US et jaune comme le dessert
vietnamien. Un chef cuistot animera les
fourneaux.

Espace fraternité
Vendredi 13 février à 19 h
2 rue du Dr Troncin
Réservations obligatoires au 06.52.61.74.06