Contenu

La saison 2015-2016 à La Commune

Voici le programme de la saison 2015-2016 à La Commune. Les Pièces d’actualité sont de retour, de nouvelles créations, des pièces jeunes publics, des séminaires ainsi que la célébration des 50 ans du théâtre. Ouverture le 25 septembre !

Programme complet de la saison 2015-2016 (format pdf - 6.3 Mo - 03/09/2015)

Du 25 septembre au 6 juin, La Commune a prévu un menu riche et varié.
Une programmation qui continue d’interroger le monde environnant et lointain auprès d’un public adulte et plus jeune.

- Cette saison relance les Pièces d’actualité, mêlant professionnels et amateurs. La pièce 81 avenue Victor Hugo, avec le récit de huit migrants, leurs épreuves, leurs espoirs, leurs déceptions... fera son retour du 6 au 15 octobre
Trois autres Pièces d’actualité se tiendront, notamment Hamlet Kebab, création autour des kebabs de l’avenue de la République.

- Pour ouvrir la saison, le 25 septembre, Andreas, quête identitaire d’un homme qui rompt avec son environnement familier et son activité.
Jérôme Bel proposera pour sa part Gala, pièce centrée sur la danse, l’émotion qu’engendre cette pratique.
Un cycle Théâtre et économie mondiale sera lancé, tout le mois de janvier, avec trois pièces s’interrogeant sur le rôle et la place que prend l’économie mondialisée auprès de chacun.
Marie-Josée Malis, la directrice de La Commune, mettra en scène deux pièces de Pirandello : La volupté de l’honneur et On ne sait comment. Deux œuvres qui explorent le simulacre, le paraître et la morale.

- Le jeune public pourra découvrir trois pièces qui lui sont destinés : Le petit Z (abécédaire ludique), Bricolez ! soit le bricolage pour tous et La possible impossible maison, une fillette perdue qui voit surgir bêtes, fantômes et autres phénomènes sympathiques !

- Les séminaires d’Alain Badiou sont renouvelés ainsi que des ateliers et colloques comme le Séminaire itinérant interrogeant les missions aujourd’hui du théâtre public.

- Comment oublier les 50 ans du théâtre ?
A cette occasion, l’itinéraire d’un jeune juif vivant sous l’occupation sera évoqué.
Du 25 au 29 novembre, quatre représentations de Mémoire chantée de Gabriel Marence, gardien de chèvres, inspiré du roman Géographie française, écrit par Gabriel Garran, fondateur du théâtre en 1965.