Contenu

L’impro locale au Théâtre de la Commune

15 Albertivillariens vont se livrer au jeu de l’improvisation du 4 au 16 novembre, avant l’Avare revu à travers une mise en scène contemporaine du 19 novembre au 7 décembre.

- Pièce d’actualité n°1 : Et le théâtre pour vous, c’est quoi ?
Du 4 au 16 novembre

Le théâtre pour vous, c’est quoi ? C’est avec cette interrogation que le metteur en scène Laurent Chétouane inaugure un nouveau format. La Commune sollicite artistes et le monde du spectacle, les interrogeant sur Aubervilliers et le rapport à l’art.

Pièces d’actualité (format pdf - 127.1 ko - 03/11/2014)

Sur scène, 15 habitants d’Aubervilliers après 3 semaines de répétitions, se livreront au jeu de l’improvisation, avec Aubervilliers comme terrain de jeu et fil rouge. On rira, on pleurera, avec eux, on hésitera aussi parfois. Chaque spectateur participera ainsi au principe du théâtre comme
agora.

Les mardi et Mercredi à 19 h 30
Les jeudi et vendredi à 20 h 30
Le samedi à 18 h et le dimanche à 16 h

les enfants au ciné goûter / les parents au théâtre
Dimanche 16 novembre, 16 h
Pendant que les grands sont au spectacle, les enfants accompagnés par nos équipes découvrent au Cinéma Le Studio Les Fantastiques livres volants de M. Morris Lessmore (à partir de 6 ans) puis goûtent au bar de La Commune.
Tarif ciné goûter : 4,50€
Réservations indispensables au 01.48.33.16.16


- L’Avare : un portrait de famille du 3e millénaire
du 19 novembre au 7 décembre

De Peter Licht, d’après Molière, mis en scène par Catherine Umbdenstock
Cléante et sa sœur Élise ont un dessein pour leur avenir que contrarie leur père, Harpagon, en tardant à leur donner l’argent qu’il amasse. Le conflit de générations revu de façon contemporaine.

Avare (format pdf - 141.8 ko - 03/11/2014)

Les mardi et Mercredi à 19 h 30
Les jeudi et vendredi à 20 h 30
Le samedi à 18 h et le dimanche à 16 h

- Séminaire Alain Badiou, L’immanence des vérités (III)
Lundi 10 novembre
Cette saison 2014-2015, le philosophe et dramaturge Alain Badiou ouvre ses séminaires publics au Théâtre de la Commune.
Entré libre