Contenu

Jazz du tonnerre !


La 5e édition d’Auber’Jazz’Day et de la fête du centre-ville a illuminé ce dimanche 20 juillet, jusqu’au ciel qui se répandit en eaux. Un court-jus, et ça repartit…

La 5e édition d’Auber’Jazz’Day et de la fête du centre-ville a illuminé ce dimanche 20 juillet, jusqu’au ciel qui se répandit en eaux. Un court-jus, et ça repartit…

Ciel maussade n’y fit rien… le jour du Jazz à Aubervilliers, cinquième occurrence, a plutôt bien tenu son rang.
Le Collectif Universel (C.U) avec le concours des associations locales, celles-là dispensant une foultitude d’animations sur leurs stands respectifs, peut se vanter d’avoir réussi son coup à grand renfort d’ateliers peinture, maquillage, et autres tatouages sur lesquels minots et adultes se sont partagés les plaisirs.

On se sustentait des bonnes spécialités antillaises, bretonnes ou comoriennes, se régalait les oreilles d’une programmation de haute volée pertinemment repartie sur deux scènes … alors quoi ?

Quand un déluge de pluie s’abattit sur centre-ville around seven o’clock, que la fée électricité s’en fut court-circuitée, l’on ne s’en fut point pour autant.
Les gars de la ville s’activèrent là, aussi rapides et efficace qu’un solo de batterie d’Art Blakey, et le show reprit pour un final du feu de dieu avec Hannabiell & Midnight Blue.
Il était round midnight, et l’on se sépara à regret. C’était du tonnerre !

Éric Guignet
Le 22 juillet 2014